Des nouvelles des écoles Kennedy à Savigny-sur-Orge

Ce samedi 25 juin 2016, Éric MEHLHORN, maire de Savigny-sur-Orge recevait les parents représentants d’élèves des écoles Kennedy, inondées au début du mois. Cette rencontre devait permettre de dresser un état des lieux, d’envisager la prochaine rentrée scolaire de septembre en sachant ce que la Ville prévoit de faire pendant les vacances. Enfin, elle devait exprimer au maire le ressenti des nombreuses familles concernées.

45 minutes, c’est le temps maximum que MEHLHORN avait à consacrer à ces parents. Je rappelle que le maire de Savigny se satisfait très bien que 90 % des élèves de maternelle continuent d’aller à l’école, comme 97-98 % de ceux de primaire. Lorsqu’on lui pose la question des transports scolaires, lui répond qu’il offre la cantine (ce qui est hors-sujet). Heureusement, ce qui n’est pas pour nous rassurer, l’inspecteur d’académie s’en moque autant que le maire !


Sur l’état des bâtiments : seule la maternelle semble sauvée

Le revêtement du sol du gymnase est totalement détruit. Il va falloir le changer, et les services réaliseraient un cahier des charges pour ces travaux. L’école maternelle est en cours de nettoyage. On va y changer les portes et refaire les peintures. Les frigos et congélateurs de la cantine sont fichus, mais les fours sont saufs. Le bâtiment pourra rouvrir à la rentrée, si comme pour le cas de l’école primaire, les structures n’ont pas bougé, ce qui n’est pas garnati.


Sur les expertises : les dernières conclusions arriveront fin juillet

Les premiers assureurs sont venus une première fois la semaine du 13 juin, mais l’ensemble resté sous les eaux pendant 5 jours n’avait pas eu le temps d’intégralement sécher. Ils sont revenus le 22 juin pour analyser la structure des façades, des bâtiments et des sous-sols. Ils devaient revenir cette semaine pour réaliser des sondages du sous-sol sur la structure métallique, pour des conclusions définitives qui seront rendues fin juillet.


Sur les solutions municipales que je juge insatisfaisantes

Bien que les observations réalisées par la mairie indiquent que les structures n’ont pas bougées (sont-ils seulement montées faire des photos depuis les fenêtres des logements de fonction ?), les services se préparent au pire. Quatre classes seraient installées à l’école Wallon de Morsang. Sauf que lorsqu’on contacte l’école morsaintoise, eux ne sont pas de cet avis puisqu’ils n’ont plus de bibliothèque, des sanitaires à la limite de leurs capacités, moins de cour et de cantine…


Sur les inadmissibles réponses du maire de Savigny

extraits choisis du compte-rendu des parents qui ont rencontré le maire

Sur le fait que la multiplication des lieux de classe pose problème (qu’est-ce qui est grave ?)

« Le maire répond qu’à cette époque de l’année, l’inspection académique indique que les enfants sont traditionnellement moins nombreux en classe. Pour lui, la délocalisation des écoles n’est pas nécessairement un facteur aggravant.« 

Sur la salubrité du centre Charles-Perrault (donc il n’y avait pas de cache-prises jusque-là)

« Le maire réfute la situation d’insalubrité. Il dit connaître le centre et indique qu’un nouveau nettoyage aurait été réalisé en fin de semaine et des cache-prises mis en place. Les photos prises par les parents d’élèves semblent contredire cela.« 

Sur la communication et l’information des parents (encore heureux)

« Le maire indique qu’ils seront informés si la situation évolue.« 



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s