Sur les travaux d’aménagement de la gare routière à Savigny-sur-Orge

Faut-il s’en réjouir ? Il ne restera bientôt plus que 22 places sur le parking du Passage Séverine ! Un nombre bien éloigné de la centaine de places qui existaient avant les constructions du 2 rue de la Martinière. Mais surtout, à compter du 15 juillet et jusqu’au 31 août, c’est le passage sous le chemin de fer, au bout de la rue Joliot-Curie qui va être fermé à la circulation pour permettre ces travaux ! Tiens, ce n’était pas dans le PLU…

Faut-il ouvrir des paris ? Je crains pour la rentrée scolaire du 1er septembre 2016 un méga-maxi-bazar, aux abords de la gare, qui est déjà saturée aux heures des grosses sorties du lycée. La plupart des riverains que j’ai interrogé ne pensent absolument pas que ce sera terminé dans les délais, vu les détails qu’on leur a apporté. Quant aux autres Saviniens, ils vont se faire voir et ils admettent le fait accompli, comme ils ont découvert la situation le 15 juin.


Le stationnement aux abords de la gare de Savigny

Il n’y avait déjà plus de place aux abords de la gare ! La rue de l’église reste utilisée pour le stationnement des bus. Le parking Davout est toujours saturé. Est-il bien malin de supprimer un parking, tandis que jamais autant de places ne pourront être retrouvées, même en réaménageant l’ancienne gare d’accueil des bus Daniel-Meyer ? Notons d’ailleurs que les utilisateurs du RER vont être déposés plus loin que là où ils arrivent actuellement de Viry…


Le projet en lui-même

Pour fluidifier le trafic, la mairie construit un terminal pour les bus composé de 3 quais, le tout pour 970 000 € HT dont les 2/3 sont pris en charge par le STIF (Syndicat des transports en Île-de-France). Dans l’idéal, il aurait fallu pour les voitures un parking aérien ou souterrain, mais vu les nappes phréatiques en sous-sol et le peu d’espace physique, cette solution n’est pas non plus possible. Après ces travaux, les gens prendront-ils plus le bus ? Que disent les études ?


Qui comprend quelque chose à l’arrêté ? (en bas d’article)

Je trouve l’arrêté municipal mal rédigé mais ce ne peut pas être la faute des services, donc c’est Daniel JAUGEAS. Quelle différence faites-vous entre les articles 1 et 2, sinon que même les riverains n’auront plus accès à leur résidence ? Alors certes à terme, nous allons avoir une belle structure qui nous permettra de remplir jusqu’à 3 bus en même temps, mais en attendant, nous aurons les voitures des riverains et de ceux qui tournent pour chercher à se garer !


Finalement, la meilleure solution reste le développement de moyens alternatifs d’accès à la gare : à pied (peut-être plus rapide que les voitures prises dans les bouchons ?) ; en vélo (mais il faudrait alors des parkings) ? En patinette ou en overboard qu’on se garde ensuite sous le bras ? Si seulement, il y avait eu de la concertation avec les riverains et les usagers et que le projet n’était pas imposé, peut-être que l’intelligence collective aurait dégagé de bonnes solutions ?

Arret-SSo-Severine 001



Publicités

3 réflexions au sujet de « Sur les travaux d’aménagement de la gare routière à Savigny-sur-Orge »

  1. Jean-Marie CORBIN

    C’était prévu de longue date. L’actuelle gare routière coté Orge, était débordée de par sa fréquentation. Les bus manoeuvraient dans les zones piétonnes et avaient bien du mal à s’extraire de cette zone étriquée.
    Les commerçants du marché ont depuis quelques années leur espace de stationnement du coté de l’ancienne gare marchandise. En font-ils tous l’usage ?
    Logiquement à l’ouverture de la gare routière, les autobus devraient rendre l’espace de stationnement qui leur est réservé à proximité de l’église St Martin.
    Reste le problème du stationnement des autos. 2 problèmes : une croissance incontrôlée (car très mal gérée) de la population en Ile-de-France et l’usage immodérée et en augmentation constante de l’automobile. Une voiture c’est au minimum l’occupation de 4 places de 2 roues (avec ou sans moteur) pour bien souvent un seul utilisateur.
    Il va falloir que les saviniens (mais aussi les morsantois et les castelvirois), modèrent spontanément l’usage de l’automobile car il se pourrait à terme, qu’un édile aussi anti-bagnole qu’Anne Hidalgo, se charge de prendre des mesures très coercitives comme à Paris. Le seul hic, c’est que Savigny-sur-Orge comparé au réseau des transports en commun parisien, c’est la misère. Et ce n’est pas prêt de changer, le seul changement à venir est le tram-train Massy-Evry et non seulement il sera plus lent que l’actuel Savigny-Massy-Versailles qu’il supprimera mais en plus ils nous passera sous le nez sans s’arrêter.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s