Enfin, nous n’entendrons plus autant parler de Zlatan !

En 2012, le PSG (Paris saint Germain) était le symbole du Qatar, cette pétromonarchie wahhabite dictatoriale qui rachète progressivement Paris. Puis ils ont eu la bonne idée d’embaucher un bon joueur, Zlatan IBRAHIMOVIC, autour duquel ils ont créé une jolie légende. Bref, tout le monde s’est mis à regarder Zlatan, qui prend sa retraite à 34 ans, et ainsi les critiques sur la vitrine politique qatarie en France se sont étouffées.

Alors au départ, l’amour pour Zlatan a eu du mal à prendre, et c’est réellement aux Guignols de l’Info qu’il doit son succès. Parce qu’après les spécialistes du foot, personne ne le connaissait, et puisque la première année, le PSG a fait exprès de perdre le Championnat de France pour soigner son image. Enfin, en même temps, un joueur dont le transfert à coûté 20 millions € et qui reçoit autant de salaires annuellement, forcément ça dérange avec une présidence PS.


Un bon joueur ?

Dans l’esprit du commun, Zlatan mérite son salaire exorbitant parce qu’il marque des buts en Championnat de France. Mais en même temps, quand Zlatan n’est pas dans une grande équipe de talents, et qu’il n’affronte pas les autres clubs français, il est assez transparent. Il s’est fait éliminé huit fois en quart de finale de la Ligue des Champions. Il n’a pas toujours réussi à qualifier son équipe nationale la Suède, et il sort de l’Euro 2016 sur une grosse défaite.


Une personnalité médiatique

Dans le vestiaire, tous ses coéquipiers louent son énergie et sa détermination, le fait qu’il se donnerait autant dans les entrainements que dans les matchs… Mais en réalité, c’est surtout en dehors du terrain qu’il fait parler de lui. Qui n’a jamais entendu parler de ses caprices, et de son refus de répondre aux questions des journalistes ou de rencontrer ses fans, qui en fait une personne rare ? Du coup, tout le monde veut le voir parce qu’il joue sur son inaccessibilité.


Un modèle, quel modèle ?

C’est triste que les lieux de culture rassembleurs comme les bibliothèques soient désespérément vides tandis que les lieux diviseurs comme le match de foot, payants dans certains cadres, soit trop souvent payants. Ce qui m’attriste d’autant plus est que les gamins veulent ressembler à Zlatan alors que ses capacités techniques sont relativisables et que son comportement public est désastreux. Je garde en tête que « la France est un pays de merde« .


Voilà, je ne doute pas m’être fait quelques nouveaux amis parmi les fans de Zlatan ; à mon sens des moutons pour s’identifier à l’image d’un tel joueur dont ils ne voient qu’un comportement commandé par le Qatar. Ce même pays qui tue les ouvriers népalais qui construisent les stades qui accueilleront le Mondial de foot 2022 en hiver. Mon seul regret sera finalement de ne pas voir Zlatan rendre François HOLLANDE populaire, comme il prétend pouvoir le faire…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s