Trois reproches à la lettre d’informations 2016 d’Élan Savigny environnement

© Plaquette des travaux prévus sur Orly à l’été 2016 – Ref 22509 – Groupe ADP

Tiens, Élan Savigny environnement (ESE) fait sa publicité dans le Parisien. Le maire de Savigny Éric MEHLHORN aussi, en prouvant qu’il ne connaît même pas les horaires du couvre-feu… Personnellement, j’ai trois reproches à dresser contre cette lettre, même si en dehors des conflits de personnes qui peut exister entre ESE et certains de mes amis, je trouve honorable des gens qui s’engagent au service de l’intérêt général.

Sur la forme, l’accroche invitant le lecteur à ne pas jeter « parce que ce n’est pas une publicité de plus » me fait sourire. La photo de l’avion au dessus de l’immeuble, même si là aussi, attention à l’effet d’optique, interpelle tout autant le lecteur. Je n’apprécie pas non plus tout à fait l’idée que seule la valeur de mon patrimoine m’intéresse. Bien malgré cela, le m² à Savigny a perdu 0,8 % de sa valeur en un an ; et je pense que les avions ou la politique municipale n’y sont pour rien.

couvre-feu-Mehlhorn

© Le Parisien Essonne du mercredi 25 mai 2016


A. Sur les survols saisonniers de Savigny

Je veux rappeler ici l’engagement public d’Aéroports de Paris, dont Élan a très justement fait mémoire lors de son assemblée générale annuelle du samedi 9 avril : pas de nouveaux travaux sur les pistes avant 10 ans ; et l’association a failli à contraindre ADP de tenir son engagement. Malgré cela, les normes européennes ont bon dos ; et évidemment la sécurité avant tout. Cependant, ces travaux ne conditionnent pas à une quelconque levée du couvre-feu…


B. Sur les trajectoires directes

J’étais récemment au téléphone avec la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), d’abord le service presse avant qu’ils ne me passent un « sachant« . Bref, la trajectoire directe ne se réalise pas sur un coup de tête du pilote qui coupe pour arriver plus vite. Ce serait le plus souvent sur ordre (apparemment pas, sur proposition des pilotes) pour dégager des couloirs aériens et respecter des intervalles de sécurité par rapport aux parcours et aux arrivées.


C. Sur le Plan local d’urbanisme

Lorsqu’on lit les commentaires d’ESE disponibles sur leur site (pourquoi n’ont-ils pas fait un renvoi par un lien ?),  on aurait tendance à les considérer comme un avis défavorable au projet de PLU. Pourtant, en tant que personne publique associée au projet, ils n’ont pas rendu d’avis préalable au projet, valant avis favorable… Personnellement, je ne comprends pas non plus cette volonté de rénover prioritairement le foncier autour de la mairie et de la gare.


ESE a bien joué son rôle de lanceur d’alerte à quelques jours de la réunion de quartier avec le maire, car du coup, beaucoup avaient des questions à lui poser. Cependant, je déplore quelques longueurs dans le papier qui tiennent souvent du raisonnement par l’absurde (ADP ne peut pas dire : parce qu’on vous survole 6 semaines par an, alors on va vous survoler 52… ). Ce faisant, ESE s’attaque à ce qu’il y a de plus « primaire » chez le Savinien : son petit confort.


ESE-0516 001ESE-0516-V 001

Publicités

Une réflexion au sujet de « Trois reproches à la lettre d’informations 2016 d’Élan Savigny environnement »

  1. Ping : À la réunion d’information du 12 mai sur les travaux d’ADP en 2017 et 2019 (Viry-Châtillon) | Le Savinien libéré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s