Le stalinien Michel LEPRÊTRE, président de l’EPT 12, ne veut plus répondre à mes questions

Chassez le naturel, il revient au galop. La « gouvernance partagée » au sein de la conférence des maires de l’Établissement public territorial n°12 est une belle idée. Mais elle ne peut fonctionner que sur des points de consensus, et elle se brise au premier accroc. J’ai voulu interroger Michel LEPRÊTRE, président de l’EPT 12, sur la rétrocession de compétences intercommunales à des communes. Celui-ci ne veut plus me parler…

« Je crois que vous avez fait un recours contre cela. C’est la Justice qui vous répondra. » Bon ben, la prochaine fois, je voterai directement pour la Justice puisque c’est elle qui répond aux questions des citoyens. Je pense qu’il est temps que Michel LEPRÊTRE arrête de se cacher derrière une non-préparation ou un rodage de ses services, et qu’il assume ses responsabilités sans instrumentaliser la Justice comme il le fait, expression malhonnête du stalinisme du PCF.

En réalité, ne nous le cachons pas, je pense que LEPRÊTRE n’a pas digéré d’une part mon tweet de la dernière fois, traduisant son humour sexiste de « vieux beauf » (et c’était avant l’affaire BAUPIN, je le précise). D’autre part, que je porte effectivement recours après avoir discuté avec lui, et qu’il m’ait « encouragé » à déposer un recours. Or, en réalité, il ne pensait pas que j’irai jusque-là. Mais mon recours est aussi le fait de non-réponses et d’abus de pouvoirs.

Alors certes, en ne répondant pas, surtout sur un sujet qu’il ne maîtriserait pas (enfin ça m’étonne pour des questions de PLU, vu que LEPRÊTRE est maire-adjoint à l’Urbanisme et à l’Aménagement à Vitry) ; il évite de me dire des bêtises et de raconter n’importe quoi. Mais je pense alors qu’il a des services compétents (et à priori au moins trois services Urbanisme des anciennes agglomérations) pour me donner des éléments de réponses.

L’état de grâce s’en est allé. Le dissensus fait son apparition, non pas du fait des élus mais de celui des citoyens. L’EPT 12 est définitivement un monstre administratif anti-démocratique, et je continuerai de me battre pour que cet EPT soit cassé en deux et qu’un EPT 13 (Sud) trouve sa place dans la MGP autour d’Orly. À partir de maintenant, nous allons donc encore plus contrôler l’action de l’EPT 12 qui, par exemple, ne tient pas à disposition de registre des arrêtés.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s