Les enjeux du Conseil municipal de Savigny-sur-Orge du jeudi 26 mai 2016

Voici quelques uns des enjeux décryptés du Conseil municipal du 26 mai 2016. J’aurais bien voulu vous proposer une meilleure qualité d’image que la photo du panneau d’affichage, mais cinq jours avant le Conseil, sur la page de la mairie, on ne trouve qu’une publicité pour la course « La Savinienne », ceci dans la rubrique « Conseils municipaux 2016 ». Tout est normal à Savigny, vous pouvez vous rendormir.

La-sav-CM


1) FINANCES : Un jour, la Ville dit qu’elle a fait son maximum pour renégocier nos emprunts toxiques et puis on découvre quelques mois après qu’ils signent encore une convention pour régler ce problème. Un autre jour, l’adjoint aux Finances explique en Conseil municipal que nos emprunts ne sont pas assez toxiques pour que l’État puisse nous aider. Mieux vaut tard que jamais qu’on éradique ces emprunts toxiques, mais en transparence si possible.

2) FIBRE OPTIQUE : Une nouvelle convention pour remplacer la précédente, votée sous le précédent mandat, qui n’a jamais été appliquée. Pourquoi ou comment croire que celle-ci soit plus respectée ? Juste sur le principe, je n’aime pas l’idée de « cession » du réseau câblé et des ouvrages de génie d’accueil à Numéricable, parce que si ce n’est plus à moi, je ne le contrôle plus…

3) MISSION LOCALE : Que s’est-il passé qu’on doive changer de représentant (ou en rajouter un) ? Encore un dissident ?

4) BUDGET : Ça, c’est à cause de mon recours. Le budget se vote avant le 15 avril. Soit ils se rendent compte en mai qu’ils ont oublié de voter un point du budget ; soit ils avouent malhonnêtement, ce qui confirme que le budget est insincère, qu’ils ont voté des postes de dépenses, sans savoir ce qu’ils allaient mettre dedans…

5) COLONIES : Cela sera-t-il moins cher pour la commune que les 96 € de la Savinière ? Sûrement (autour de 90 €) mais combien d’enfants pourront partir, contre combien qui partaient à la Savinière…

6) CONVENTION TYPE : Ils la réécrivent sûrement, comme je m’étais moqué de la mairie qui propose de prêter en lot les infrastructures. Donc aux joueurs de tennis, la salle d’haltérophilie ou aux danseurs de salon, le stade de foot…

7) ASSOCIATIONS Voir 5) Surtout voir si les sports estivaux vont permettre à ces associations qui ne perçoivent rien de plus de trouver plus de frais. Elles asphyxient actuellement ! Surtout les grosses structures comme le foot…

8) et 9) TARIFS : Vont-ils oser les augmenter ? Sinon, ils se vanteront de les maintenir en l’état.

11) SUBVENTIONS : MEHLHORN me dit que je suis le seul à être informé de l’existence de certaines subventions. Je constate simplement qu’il en demande de plus en plus, qui existaient déjà mais nécessitaient juste qu’on se bouge pour les obtenir. Allez, on continue !!!


DSC_0179

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s