La culture à vos portes, où la malhonnêteté intellectuelle de l’EPT 12

J’ai reçu dans ma boîte aux lettres le nouveau magazine culturel territorial « La culture à vos portes » dans sa version encore remaniée, histoire que les staliniens de l’EPT 12 montrent bien que nous avons un nouveau territoire. Bref, 24 pages qui, en plus de ne pas toutes être intéressantes, ne font que dresser un inventaire de ce qui se fait déjà dans nos villes, même si certes, tout cela est financé en partie par le territoire.

Du pain et des jeux, voilà bien de quoi étouffer les revendications de la populace qui n’aura pas le temps et l’envie de s’intéresser aux choses politiques (qu’on lui a vendues comme ennuyeuses parce que gérées par des élus présentés par des partis, qui ont pris les personnes les plus soumises de manière à ce qu’elles cotisent à la fin du mois). Bref, à quand un vrai magazine pour nous expliquer à quoi sert le territoire ?


Gâchis d’argent

Il faut bien occuper les fonctionnaires de l’agglomération : faisons-leur faire un magazine plutôt qu’un dépliant de 4 pages d’agenda. On s’en fout ; c’est le con-tribuable qui paye : 3 pages de retours en images ; 2 pages de reportage ; 2 pages de publicité pour le s conservatoires ; 5 pages de propositions ; 2 pages de résumé ; 5 pages d’agenda ; 1 page de plan… Mais c’est vraiment super, tout ce qu’on peut faire sur le territoire de l’EPT 12…


Un magazine malhonnête

À quoi sert concrètement le territoire puisque la moitié des activités sportives et culturelles proposées sont le fait des villes de l’agglomération, et de leur programmation culturelle propre ? N’est-il pas autre chose qu’un porte-monnaie ? Lorsque nous regardons la carte des équipements culturels, beaucoup ne sont même pas entretenues par le territoire mais sont juste des lieux de culture, que l’EPT 12 semble s’approprier…


Pour une vraie politique culturelle intercommunale

Comment donner à penser que 680 000 personnes (réduisons cela aux 130 000 anciens Calpiens) peuvent se retrouver sur le même événement ? Au lieu de mettre en avant tel artiste ou telle spécialité, et de la faire circuler sur l’agglo, on préfère dire que tant d’artistes sont venus dans le territoire, à des endroits où beaucoup ne pouvaient pas se rendre, et on fait semblant de se satisfaire de cela. Je ne suis pas d’accord.


À l’heure du numérique et de restrictions budgétaires fortes, le territoire pourrait avoir la décence de faire son autopromotion sur un format numérique, et de se limiter pour la communication papier, à un flyer-agenda distribué dans les boîtes aux lettres. Pour le reste, la culture pourrait réellement plus se partager, notamment en valorisant les jeunes artistes du territoire. Mais évidemment, on n’en ferait pas 24 pages…

Publicités

2 réflexions au sujet de « La culture à vos portes, où la malhonnêteté intellectuelle de l’EPT 12 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s