Quand Sylvie LAIGNEAU (BOULEY) affabule pour donner à penser qu’elle sait

Voici la copie d’un courriel que j’ai adressé ce 8 mai 2016 à 18 h à la Conseillère municipale savinienne Sylvie LAIGNEAU. Madame ne sait pas, mais comme Madame ne veut pas perdre la face (Attention, nous sommes sur Facebook), elle invente des témoignages comme celui d’une fonctionnaire communale qui est partie en vacances.

Non, c’est moi qui affabule. L’agent dont il est question, que Mme LAIGNEAU prend pour un homme, alors qu’il s’agit d’une femme, a bien entendu interrompu ses vacances pour répondre à la Conseillère municipale. Si Madame LAIGNEAU est réellement informée de ce qu’elle dit, alors elle est vraiment malhonnête de ne pas agir pour améliorer le service.

Ou alors Sylvie LAIGNEAU nous témoigne d’un fait, qui intéressera les services de Police pour leur enquête sur le désordre administratif savinien. À savoir que, malgré des plaintes, on refuse de réformer les services défaillants. Par exemple, on interdirait vigoureusement de mettre à jour la page du site internet qui indique aux Saviniens où déclarer un décès…



En copie au maire et à la responsable du service de l’État civil

Madame le Conseiller municipal Sylvie LAIGNEAU,

Vous semblez avoir la parole plus facile sur Facebook qu’en Conseil municipal.

Peut-être que cette auto-censure est finalement une bonne chose lorsque je constate le niveau de vos commentaires d’adolescente ?

Récemment, vous avez égratigné la publicité d’un de mes articles sur le compte de M. Florent CAPPELLETTI (Pièce jointe).

Or, je pense que vous ne l’avez pas lu, ce qui aurait, à mon sens, été plus utile pour pouvoir vous exprimer en connaissance de cause…


1. Puisque donc vous savez que cela fait presque trois ans que la déclaration de décès se fait au service Décès-cimetières, qui est situé au Cimetière du Plateau, ne pensez-vous pas qu’il serait judicieux d’en informer la population, et de ne pas attendre qu’elle le découvre à l’occasion d’un décès ?

Laurence SPICHER n’avait certes pas communiqué dessus, mais entre nous, Éric MEHLHORN ne l’a pas fait plus…

Si vous même êtes réellement informé et que vous n’améliorez pas les services, c’est que vous êtes malhonnête… Mais peut-être attendez-vous 2019 ou début 2020 ?


2.  Vous évoquez des « professionnels » qui ont souvent à faire au service d’état civil qui est au cimetière.

Peut-on savoir qui sont ces « professionnels » qui « sont contents et trouvent une simplification énorme de leur triste travail » ?

Pouvez-vous également me préciser quelle est la simplification de travail apportée, au fait d’avoir délocalisé le service ?

Concernant les établissement de santé, je ne vois pas ce qui change dans le fait d’envoyer un courriel ou un fax qui arrive au même contact mais dans un autre lieu.

Concernant les particuliers, je leur souhaite qu’ils ne deviennent jamais des « professionnels » de la déclaration de décès.


3. Que savez-vous de l’avis de la personne « exilée » au cimetière ?

Apparemment, vous ne savez même pas qu’il s’agit d’une femme…

Donc comment pouvez-vous affirmer qu’elle y a « trouvé son compte » ?

Surtout, qu’elle est encore en vacances pendant une semaine !


4. Concernant les professionnels que sont les fossoyeurs, c’est avec le gardien du cimetière qu’ils traitent…

Dans le cas contraire, le seul avantage profiterait aux personnes enterrées au cimetière du Plateau ?

Mais peut-être suggérez-vous en fait d’installer un service administratif Décès dans les trois cimetières de Savigny ?


5. « depuis 3 ans, peut de plaintes » (sic)

Êtes-vous réellement informée de plaintes ?

Sauriez-vous convertir cette estimation de « peu » en un nombre plus précis ?

Ne pensez-vous pas qu’il aurait été temps de réagir à la première plainte ?


Maintenant, je vais imprimer votre page de commentaires et je vais aller poser la question à ladite agente, à son retour de vacances, de savoir si elle trouve son compte, puisque vous parlez en son nom.

Je vous invite à venir avec moi, au cas où la réponse pourrait vous intéresser. Et à me proposer, avec vos réponses à mes questions, une date par retour de courriel pour nous retrouver au cimetière du Plateau.

Sans cela, je penserai, après lecture de ces commentaires, que vous êtes une menteuse qui affabule pour donner à penser que vous connaissez votre ville.

Mais la réalité me semble plutôt être que vous ne la connaissez pas, que vous écrivez n’importe quoi et que vous êtes méprisante pour ceux qui n’ont pas l’information que vous devriez communiquer.

Entre nous, je trouve regrettable que votre idéologie obère complètement vos facultés de discernement.

La prochaine fois, je vous recommande de lire mon article avant de le commenter à tort et à travers, et de vous humilier publiquement.


Je vous prie de croire, Madame le Conseiller municipal, en l’expression de mes sentiments distingués.

Olivier VAGNEUX

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s