Une enquête sociologique sur le portrait des jeunes Français : Génération What

J’ai répondu à une enquête intitulée « Génération What«  composée de 149 questions visant à définir le portrait de la jeunesse en Europe. Et contrairement à ce à quoi je m’attendais, mes réponses ne sont pas si éloignés de la plupart des autres jeunes (certains oui mais pas tant que cela). Bref, je vous laisse vous faire votre propre idée, tout en explicitant mes propres réponses.


  1. Je ne suis rien sans l’argent de Papa et Maman

Je gagne en tant que journaliste indépendant environ 300 euros par mois. C’est moins qu’une indemnité de stage à 476 € mais je bosse quatre fois moins et je ne perds pas mon temps dans les transports.

GWhat-1


2. J’ai vécu 13 ans sans internet

Du coup, je lisais des livres, et même si je n’avais pas autant de savoirs disponible si facilement, je constate que je n’étais pas malheureux.

GWhat-2


3. Je ne connais pas d’autres moyens de gagner de l’argent

À part vivre des aides sociales (mais là, je ne peux pas crédiblement continuer à occuper mon logement) ou gagner au loto. Pour m’épanouir, j’ai le reste de ma vie. Il faut arrêter de vouloir être heureux partout et tout le temps. La preuve, je suis malheureux quand des gens meurent donc je ne peux pas être toujours heureux.

GWhat-3


4. Je suis Français et fier de l’être

Il y a chez moi un rapport à la terre. Je me sens chez moi comme je ne me sens pas chez moi selon où je vais.

GWhat-4


5. J’ai fait du théâtre au Club de Clair-Village et j’essaie de faire bouger ma ville au niveau politique

Et j’aime cela sinon je m’arrêterai. Mais je le fais aussi pour défendre égoïstement mes petits intérêts.

GWhat-5


6. Je considère le service national comme une perte de temps

Si je ne veux pas y aller, pourquoi l’imposerais-je aux autres ? Je me sens Français sans service militaire. Et s’il y a conscription, j’irai me battre.

GWhat-6


7. Je pense que l’avenir ne pourra pas être pire

Mais que nous aurons toujours la même caste politique qui repoussera les échéances à plus tard.

GWhat-7


8. J’ai terriblement besoin d’être aimé

Je pense que je ne serai pas chrétien si je me foutais de l’amour…

GWhat-8


9. La crise s’arrêtera quand le système économique se modifiera

Je pense que nous n’aurons un jour plus le sentiment que c’est la crise ; comme pour être franc, je ne la ressens pas vraiment personnellement.

GWhat-9


10. Le système éducatif récompense ceux qui s’adaptent à son système

Je suis un dissident qui refuse de me soumettre à certains modèles. De fait, je n’ai jamais été brillant et je vois des tricheurs qui ont mieux réussi.

GWhat-10


11. Je ne suis pas favorable à prioriser l’emploi

Dans une société où on est intelligent, on ne créé pas de nouvelles inégalités par la discrimination. C’est parce que le système va bien que tout le monde trouve du travail.

GWhat-11


12. Le sexe n’est pas le but de ma vie

C’est parce que je ne suis pas un animal que je contrôle mes pulsions sexuelles…

GWhat-12


13. L’Union européenne ne peut pas compter de si grandes inégalités

Pourquoi ne peut-il pas y avoir de politiques communes à commencer par la fiscalité ? Parce que le fameux plombier polonais sera toujours plus intéressant que le plombier français, même si son travail ne sera pas toujours à la hauteur. Ensuite, tant qu’à faire, autant intégrer toute l’Europe continentale…

GWhat-13


14. Je me fous du sport

Pourquoi donc user mon cœur ? Et je tracte assez comme cela.

GWhat-14


15. Je pense que la famille est le meilleur modèle d’épanouissement

Fachô pétainiste

GWhat-15


16. Je pense qu’il y a trop d’individualismes

Parce que de droite, je pense que c’est dans la réalisation de nos aspirations individuelles (pour autant qu’elles ne portent pas atteinte aux autres) que nous réalisons les aspirations collectives. Quand une personne améliore le monde, alors le monde s’améliore (un peu).

GWhat-16


17. Je n’ai pas attendu d’être « adulte » pour être mûr et responsable

Un adulte qui vit encore chez Papa/Maman, c’est moyen. J’ai un statut un peu particulier en étant logé par mes parents mais pas chez eux, mais en dépendant d’eux pour presque tout…

GWhat-17


18. Je n’aime pas les déviances sexuelles

Je pense que je n’ai pas besoin de tirer partout pour être heureux.

GWhat-18


19. Je suis facilement choquable

Le mec qui n’a pas la thune pour s’acheter une ceinture…

GWhat-19


20. Pas à me plaindre, mes parents m’entretiennent

Ils ne me soutiennent pas à fond sur tout mais je sens une fierté par rapport à certains de mes engagements.

GWhat-20


21. L’égalité homme-femme n’est pas encore là.

Citons Françoise GIROUD : « la femme serait vraiment l’égale de l’homme le jour où … à un poste important, on désignerait une femme incompétente« 

GWhat-21


À voir désormais ce que les sociologues vont pouvoir faire de cette étude. Je me suis bien amusé à la remplir et j’espère qu’il en sera de même pour les autres jeunes de 18 à 34 ans.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Une enquête sociologique sur le portrait des jeunes Français : Génération What »

  1. de la mata jeanpaul

    149 questions ?

    J y crois pas à ton truc…Les jeunes ont déjà du mal à répondre à 4 ou 5 questions, non mais ! Pauvres petits qui sont devenus trop faigneants avec le net et les progrès technologiques, etc…Un instant j ai eu peur…Pourquoi t arrêter à la 21 ème. ..Hé he ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s