Savigny-sur-Orge : calculer le montant de ses impôts locaux en 2016

En 2010, la majorité de Laurence SPICHER s’était fracturée autour du vote du budget car elle voulait augmenter les taux d’imposition de 20 %. Parmi les dissidents, il y avait un certain Éric MEHLHORN. Aujourd’hui, le même bonhomme nous balance une augmentation qui va faire encore plus mal (+ 9,7 % d’impôts locaux dans mon cas) et représentera finalement plus que celle imposée par SPICHER…

Le Conseil municipal de Savigny doit se réunir ce vendredi 8 avril 2016 pour acter cette décision. Mais les Saviniens semblent s’être résignés à payer des impôts. En avant propos, il faut bien comprendre que l’intégration à la Métropole du Grand Paris (MGP) force à la fusion de nos colonnes communales et intercommunales. L’argent de l’intercommunalité est alors versé à Savigny qui le reverse à la MGP qui le reverse ensuite au territoire (EPT 12).


TAXE D’HABITATION

THab-2 001

La municipalité ne doit pas toucher au taux qui est la somme de l’ancienne colonne communale et intercommunale (24,82 + 2,91 = 27,73).

Mais elle veut diminuer l’abattement général à la base de 16 à 10 %.

Dans mon cas :

Actuellement, cet abattement général à la base qui s’élève à 16 % représente 789 € (en rouge) qui sont soustraits à la valeur locative brute de ma maison (en bleu) qui s’élève à 8211 €. Ainsi, je ne suis imposé en net que sur 7422 € (en vert).

Faisons une règle de trois (qu’on appelait de manière docte en 2000-2001 quand j’étais à l’école primaire un « tableau de proportionnalité« ) :

789 représente 16 %

X représente 10 %

==> 789 (votre valeur) * 10 / 16 = 493 €

Donc au lieu que le calcul de mon impôt se fasse avec 24,82 % ; 27,73 %, de 7422 de base si l’équipe MEHLHORN n’avait rien augmenté, il se fera avec 8211 – 493 = 7718

Sans qu’on touche à l’abattement, j’aurais payé cette année 27,73 % de 7422 soit 7422*0,2773 2058 €

Mais à cause de la décision, je vais payer 27,73 de 7718 soit 7718*0,2773 = 2140 € soit 82 € de plus ! Soit 3,8 % de taxe d’habitation en plus.


TAXE FONCIÈRE

TF-SSO-Vagneux 001

  • Pour la nouvelle colonne communale (qui se compose de l’ancienne part communale à 12,90 % plus de la part intercommunale à 6,79 % soit 19,69 %)

La municipalité de Savigny doit voter une hausse de 3,86 points pour atteindre 23,55 % ce qui représente une hausse de 19,6 % (19,6 = 23,55/19,69)

Dans mon cas :

Si la municipalité ne touche pas aux taux d’impositions en 2016 donc qu’ils restent ceux de 2015 (en rouge), je paye 530 + 279 = 809 pour la commune et l’intercommunalité.

Mais comme la municipalité a décidé une augmentation de 3,86 points, je multiplie ma base (4106 ; en orange) par le nouveau taux 23,55 % ce qui donne (4106)*0,2355 = 967 €

L’équipe MEHLHORN me rajoute donc 158 € de taxe foncière soit + 19,6 % de ce que je payais en 2015

  • Pour la nouvelle partie départementale dont le taux a augmenté de 28,9 % pour atteindre 16,37 % au lieu de 12,69 %, ce qui représente 3,68 points supplémentaires

Je multiplie ma base (en orange) par le nouveau taux départemental : (4106)*0,1637 = 672 € au lieu de 521 €.

L’équipe DUROVRAY au département (dont fait partie MEHLHORN) me rajoute donc 151 € supplémentaires à payer en plus pour le Département.


AU TOTAL

En 2015, je payais 1711 € de taxe foncière et 2294 € de taxe d’habitation soit 4005 € d’impôts locaux.

En 2016, je paierais (en ne prenant en compte que les augmentations communales) 1846 € de taxe foncière et 2379 € de taxe d’habitation soit 4225 € d’impôts locaux.

L’augmentation communale me coûte personnellement en tout 220 € d’impôts en plus soit 5,5 % d’impôts en plus à payer pour Savigny.

Avec l’augmentation de la part départementale de la TF, je vais finalement payer 1997 € de taxe foncière.

Donc en tout, mes impôts locaux vont s’élever à 1997 + 2397 = 4394 € soit 371 € en plus par rapport à 2015, soit 9,7 % en tout que je prends dans la figure ! Et tout ceci si les bases ne sont pas augmentées par l’État… Life is fun ; enjoy !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Savigny-sur-Orge : calculer le montant de ses impôts locaux en 2016 »

  1. Werner Buchner

    Il y a certainement des villes qui augment les impôts sans l’avoir annoncé avant les municipales, mais cela n’est point comparable aux projets à Savigny.

    A Savigny, l’équipe s’était formellement engagée, avant l’élection municipale, à ne pas augmenter les impôts tout en connaissant le désengagement de l’état.
    Cette promesse a pu être décisive dans le choix de l’équipe municipale par beaucoup d’électeurs…
    C’est à se demander ce que ces élus entendent par « engagement ».

    Payer les impôts ne me gène pas lorsqu’il y a des réalisations en contrepartie. Malheureusement, ici nous bénéficions que d’un bien triste environnement.

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Pour certaines personnes, la municipalité a eu raison de se désendetter de 3,5 millions € de dettes. Cela étant, il en reste toujours 35 millions € à payer dont une partie qui pourrait être renégociée assez simplement. Ce qui est dommage est d’avoir conditionné ce remboursement à une véritable casse des services publics.

      Répondre
  2. de la mata jeanpaul

    J’aime bien tes couleurs, le Rouge surtout…c’est avec ce truc-là qu’on se fait une réputation d’incorruptible sur les terrains de foot, même si la plupart des grandes gueules te lèchent le cul ou te menacent, si ce n’est pire…TOI TU COMMENCES A L ETRE EN POLITIQUE…j’adore !

    Ah bon les élus augmentent les taxes, impôts et tout le souin souin dans ton bled, alors que sur leur programme il en n’était pas question dans de nombreuses villes qui sont passées à Gauche…( oh pardon, chez les socialos de la gauche CAVIAR de mes couilles Exemplaires…n’oublions jamais la différence quand même…quand même,  » mince  » quand même ), comme l’a encore démontré dernièrement le Conseil Départemental ( sauf 3 élus ), se ridiculisant aux yeux des prolos sans dents illettrés qui avaient élus ces gens-là, croyant à leurs bobards contre les Socialos de mes couilles Exemplaires qui n’arrêtaient pas de le faire auparavant…qu’est-ce qu’ils doivent jouir ces fonctionnaires salariés de ces entités d’état, encore plus pourris qu’eux qui les influencent sous une multitude d’arguments de mes deux, quel que soit le pouvoir élu…ILS ONT LA BELLE VIE CES BIPEDES-LA BORDEL DE BORDEL !

    Ah bon t’as une baraque cher curé…mais t’es riche alors ?

    Tu peux donc payer…dur, dur, non ?

    Il t’as bien niqué ton cher maire adoré…comment vas-tu faire pour y arriver cher ami…je m’inquiète ?

    Répondre
    1. jeanpaul de la mata

      Tu dors encore cher ami OLIVIER, la preuve, toi qui me craches souvent que je ne lis pas tes sujets ( alors que je fais exprès pour que tu le penses vraiment…j’adore être pris pour un petit voyou car ça fait jaser les jalouses sans dents du blog et du net ), tu n’as pas relevé une erreur FLAGRANTE :  » Ce n’est pas ….dans de nombreuses villes qui sont passées à GAUCHE en 2014 évidemment, mais dans les nombreuses villes qui sont passées A DROITE….non mais  » ( le coup des socialos aux couilles exemplaires n’ayant rien à y faire donc …et me retombant sur la gueule…Quelle honte quand même…quand même,  » mince  » , quand même ! )
      Et oui, tu te disperses trop bordel de bordel, un Blog c’est très sérieux; y aurait il une fille là-dessous ?
      EMBAUCHES DONC UNE NANA….y’a en plein au chomdu , hélas ! Ta famille, tes potes paieront d’avance pendant 3 ou 4 ans et quand tu seras riche, enfin, tu leur rendras au centuple, c’est pas compliqué…Amen !

      Répondre
  3. Jean-Marie CORBIN

    Comme tu l’écris à la fin, sans compter le réajustement annuel des bases par l’État. Dans les faits c’est systématique.

    Je me demande parfois, si les résidents qui s’approprient la voirie publique pour y stationner leurs autos tout au long de l’année, n’auraient pas le raisonnement réducteur, « je paie assez d’impôts comme ça, j’ai le droit de me garer devant chez moi ».

    Petit mot pour Bernard Blanchaud qui est motivé pour faire à la place de la mairie et des service fiscaux, une chasse aux contribuables dont les habitants ont des éléments fiscaux sous-déclarés. Je lui ai répondu que cette fuite en avant du « toujours plus » est devenue plus qu’insupportable. Et plutôt que d’augmenter les impôts des moins contributeurs, ils seraient quand même mieux de réduire les impôts de ceux qui contribuent le plus (et pas vraiment utilement quand on voit les résultats de ce qui est fait de notre argent).

    En effet, il ne s’agit pas de faire du « moins État » comme le maîtrise à la perfection Eric Mehlhorn (remarquez que ne rien faire, n’est pas un défi insurmontable), mais du « mieux État ». Et là, on ne peut pas dire que dans la classe politique actuelle, ils nous éblouissent par leurs performances.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s