Je pense arrêter mon engagement politique après les municipales de 2020 si je ne gagne pas

Il y a deux ans avait lieu le premier tour des élections municipales de mars 2014. J’y obtenais le résultat de 6,47 % pour 861 voix. Deux ans plus tard, je me rends bien compte que les Saviniens ne sont pas sensibles à mon combat. Aussi est-ce que je pense, selon le score que je réaliserai aux municipales de 2020, que j’arrêterais définitivement après.

Un jour, un prêtre, Gérard WIBO, m’a dit que le péché était de vouloir faire le bonheur des autres à leur place. Cette définition rejoint celle de mon ami Henri THOMASSET qui résume le péché au fait de vouloir se prendre pour Dieu. Je crois effectivement que « Nul n’est Prophète en son pays » et que les Saviniens préfèrent MEHLHORN « sans savoir ce qu’ils font« .


L’indépendance politique n’est pas comprise

Actuellement, l’indépendance en politique est essentiellement composée de rebuts des partis politiques qui tentent une nouvelle carte pour ne pas disparaître. Des électeurs, souvent déçus des partis, les croient et leur font plus confiance au nom d’une expérience passée qu’à des candidats sortis de nulle part. Fatalement après, ils sont déçus et arrêtent de voter.


La politique rend malheureux

Le système est ainsi fait que seule la majorité peut agir et que toute opposition est réellement impuissante. Alors quand vous êtes opposant, et que vous n’avez pas le renfort psychologique d’un parti, vous prendre dans la gueule les coups de la majorité, des autres opposants jaloux de votre indépendance et des citoyens qui n’y connaissent rien, est épuisant à la longue.


Les Saviniens sont complices de ce qui leur arrive

Triste réalité mais les Saviniens ne se bougent pas trop par rapport à tout ce qu’on leur impose, tant de manière légale (où est passé l’argent dont le manque justifie coupes et augmentations fiscales déguisées ?) qu’illégale (ce qui a été voté lors d’un faux huis-clos). Cela va au-delà de la passivité ; il y a encore moins d’altruisme pour ce qui ne les concerne pas directement.


Les Saviniens collaborent à la politique du maire

Je m’en suis rendu compte au forum des associations 2015. Alors que MEHLHORN avait coupé la moitié des subventions, il n’y a eu de scandale sur aucun stand parce que tous se disaient qu’ils ne pourraient qu’y perdre plus. MEHLHORN n’a besoin que de suggérer une Terreur totalitaire (qui est pourtant réelle) pour que les soumis s’écrasent volontairement.


Intérêts partisans

Lorsqu’on lit les programmes du MODEM ou de DLF et qu’on écoute les dirigeants de ses partis, on se rend bien compte du monde qui existe entre le principe et ce qui est fait à Savigny. Mais comme FLOWER ou JAUGEAS reversent une partie de leur indemnité d’adjoint, tout le monde se tait. C’est à se demander pour quoi votent les militants politiques ? Des idées ou des places ?


Le Savinien moyen est un électeur primaire

Le Savinien moyen (6 personne sur 10) ne s’intéresse à la politique qu’au moment de l’élection. Son raisonnement est assez simpliste : si le politique est réélu, c’est qu’il avait raison et faisait bien. S’il perd, c’est qu’il avait tort. Tout le reste du mandat, on s’en fout, mais on gueule si on n’est pas arrosé par le clientélisme du maire réparateur de trottoirs et de chaussés.


Le Savinien engagé est un idéologue

Même s’il y a des gens violents à gauche, ceux de la droite et notamment les soutiens de SPICHER et de MEHLHORN tiennent largement la corde. Combien de fois des négationnistes proches du maire m’ont-ils dit que mes documents administratifs étaient faux, ou que je contrefaisais les chiffres des instituts de statistiques officielles ? Non, mais allo quoi !


C’est ingrat et il n’y a pas de reconnaissance

La politique en tant que telle fait partie de ces sujets qui froissent les gens entre eux plutôt qu’elle ne les rapproche. On y consacre du temps et de l’argent, pour qu’à la fin, on vienne vous dire que vous avez tort, et que de toute façon, si vous aviez raison, vous seriez élus. Avec de tels raisonnements, il est en effet difficile d’aller loin… Non, c’est réellement usant.


Politique fiction sur les résultats de 2020

1er tour :

MEHLHORN – DUGOIN – BRUNG (LR-UDI-DLF-MODEM) : 32

GUYARD – PLOTTU – BLANCHAUD (PS -PC-PRG-NC) : 26

GUIBERT (FN) : 17

VAGNEUX : 13

DEFRÉMONT – REBIÈRE (EELV, PG) : 12

2e tour :

GUYARD – PLOTTU – DEFRÉMONT – REBIÈRE – BLANCHAUD (PS-PC-EELV-PG-NC-PRG): 36

MEHLHORN – DUGOIN – BRUNG (LR-UDI-DLF-MODEM) : 34

GUIBERT (FN) : 16

VAGNEUX : 14


À partir de là, et selon les résultats qui seront effectivement obtenus, le plafond de verre sera tel que je n’aurais même pas de raison de siéger en Conseil pour perdre mon temps alors que l’État laisse tout faire à MEHLHORN… Je laisserais ma place à d’autres et j’arrêterais de m’user la santé et le moral à vouloir réformer et changer ce que les autres veulent garder…

Publicités

7 réflexions au sujet de « Je pense arrêter mon engagement politique après les municipales de 2020 si je ne gagne pas »

  1. LETERRIER

    Bonjour

    Je ne suis pas d’accord avec vous sur tout (ex. la fermeture de la Savinière : Savigny n’est pas la seule commune à avoir fermé ce type de centre, notoirement sous-occupé compte tenu du nombre de salariés permanents) mais je lis régulièrement vos avis sur notre commune qui est vraiment laissée pour compte au sein des portes de l’Essonne et le sera encore davantage au sein du grand Paris

    Pas de découragement

    Répondre
    1. Jean-Marie CORBIN

      « notoirement sous-occupé compte tenu du nombre de salariés permanents » => je ne partage pas l’analyse de LETERRIER. Dans son propos, 2 informations :

      1) sous occupé : c’est faux, il y avait les « colonies de vacances » mais aussi les classes transplantées.

      2) Sur le nombre de salariés permanents, effectivement à 92€ la journée par enfant, il y a un problème de rendement, cela mériterait de regarder sur l’organisation du travail dans les employés de la ville de Savigny-sur-Orge.

      Cela m’amène à m’interroger sur les raisons de la fermeture de tous les services municipaux (et notamment sportifs) le samedi de Pâques, ce n’est pas un jour férié que je sache. Aujourd’hui, il n’y a plus de Savinière, elle continue à nous coûter pour rien (et au profit de la ville de la Tranche-sur-mer), il n’y a plus de classes transplantées et les séjours de vacances coûtent encore plus chers que ce soit à la ville qu’aux parents. La belle affaire …

      Répondre
  2. jeanpaul delamata

    Ah je remarque que tu fais des progrès cher Olivier, félicitation sincère, vraiment ! A l’image de ton pote futur adjoint de la voirie et des finances en 2020, je prends note de ton amour pour ton maire chéri au Premier Degré, bravo,  » vous avez tout à fait raison Monsieur le Premier Maire de Savigny « ….Virtuel pour l’instant !

    Ma chère et adorée Laurence sait bien s’y faire pour faire des ententes en politique, seul le résultat compte pour elle et pour la plupart des élus d’ailleurs, s’ils veulent garder leur place, leur poste, leur pouvoir, etc…, etc…etc…C EST CE QUI TE MANQUES POUR REUSSIR EN POLITIQUE hélas …t’es trop pur, trop innocent, trop fragile même si tu vomis sur certains élus virtuellement sur le net,etc…hé,hé !

    Je suis sur que si tu n’étais pas aidé par tes amis, ta famille, tes relations pour survivre dans la vie de tous les jours, TU SERAIS DEJA CHEZ NOUS, CHEZ LES REPUBLICAINS…avec un poste d’adjoint sans doute…et une carrière toute tracée, c’est évident !

    Répondre
  3. jeanpaul delamata

    Mon petit curé adoré est en dépression dites-donc…pauvre chou !

    Tu te décourages vite cher Olivier alors que t’es en pleine gloire, la preuve, y’a plein de gus et de gonzesses qui viennent graviter sur ton blog, qui te connaissent bien maintenant, etc…y’en a même qui me demandent des renseignements sur toi, te critiquant assez souvent je l’avoue et d’autres trouvant que t’es intéressant et parmi tout ces bipèdes-là y’ aussi des élus deci dela et pas forcément négatifs la plupart du temps….non mais ! Certains quand même se méfient de moi, relations, potes, amis et quelques élus, car ils trouvent que je t’extermine très souvent sur ton blog, que je te parle comme un chien du genre pesticide et chimique, que j’exagère, que je ne te respecte pas, etc….et que tu ne bronches pas à mon manque de respect, etc… NE SERAIS-TU PAS COMPLICE AVEC LUI ME CRACHENT-ILS ?

    Pour me débarrasser de certains finis à l’urine je leur réponds ma phrase rituelle :  » Evidemment pauvres cloches…c’est maintenant que vous le remarquer bordel de bordel, il paye très bien mon cher et adoré curé  » Ils n’y reviennent pas en général ces bipèdes-là, prolos sans dents illettrés par excellence…amen !

    Quand tu craches sur le Noury, instituteur Exemplaire, qui t’as bien niqué avec ses salles, il est vrai que question Niquer il s’y connaît bien, ou d’autres Socialos Exemplaires du même genre comme le Guedj et toute la bande des socialos qui collaient des affiches lors des Départementales,  » Tron Violeur etc…et qui se sont bien fait niquer quand même par la populace des prolos sans dents illettrés…on a adoré « , etc…etc…etc…, ça fait Grand plaisir à ceux qui sont de droite mais ce sont les mêmes bipèdes qui te détestent quand tu vomis sur ton cher et adoré maire le Mehl ou autres ersatz de droite….Marrant, non ?

    DONC, SANS CONTESTATION POSSIBLE, T AS DU SUCCES DU COTE DES ELUS ET DES SYMPATHISANTS DE DROITE COMME CEUX D EN FACE, LES BIPEDES SOCIALOS …la gauche évidemment n’existant plus depuis de nombreuses décennies chez nous, les sans dents ne s’en étant toujours pas rendus compte…hé,hé !

    ILS AIMERAIENT CERISE SUR LE GATEAU :  » TE PECHO dans leur parti « …il finira bien par craquer, ça n’existe pas les Martyres protégés par Dieu et la Sainte Vierge dans la politique entendons nous dans les campagnes de l’Agglo !

    A part la droite de mon cher et adoré Sarko…ce serait du gâchis pour toi d’aller ailleurs…capiche cher ami ?

    En 2020 Savigny restera à Droite…je suis prêt à parier :  » 1000 euros  »

    ps: Modem ? Ca existe encore à droite ces pourritures de traîtres….sans blague ?

    Répondre
      1. jeanpaul delamata

        Mais au fait cher Olivier, ça me revient , Alzeimer qui commence sans doute :  » Toi-même t’avais bien sollicité une rencontre avec Laurence, maire de ton bled à l’époque  »

        Tel est pris qui croyait prendre, non ?

        Il est vrai qu’elle t’avais envoyé bouler…et oui mon petit curé avec les filles faut apporter 10 fois plus pour avoir quelque chose, sauf si ce sont elles qui proposent, un cas d’école …T AS LOUPE TON COUP …DESOLE !

        Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s