Éric MEHLHORN le cumulard méprise la Loi, et le Conseil métropolitain en séchant sa commission

Éric MEHLHORN est-il cupide ? Lui qui en juillet 2012 s’était permis publiquement de se plaindre de ses problèmes d’argent parce qu’il ne lui restait plus que son mandat de Conseiller général, juste après que Laurence SPICHER-BERNIER l’ait démis de ses fonctions de maire-adjoint. Bref, je me demande pourquoi il a voulu être élu au Grand Paris si c’est pour sécher la commission métropolitaine à laquelle il a été élu.

Car Éric MEHLHORN est membre de la commission « Aménagement du territoire métropolitain » qui tient sa séance d’installation le jeudi 17 mars 2016 à 18 h 30, deux heures avant le Conseil municipal de Savigny, dont vous avez l’ordre du jour à la une de cet article. Je ne sais pas comment il va pouvoir se couper en deux, et je pense qu’il préférera être à Savigny car c’est là que les électeurs veulent le voir et qu’ils s’en foutent du Grand Paris !


Éric MEHLHORN ne perçoit pas d’indemnités au Grand Paris

Tout cela nous interroge donc sur les motivations profondes qui ont conduit Éric MEHLHORN à demander à ce que nous rejoignons le Grand Paris. Était-ce vraiment pour faire comme RÉDA et obéir à la consigne de son parti ? Ou pour percevoir une indemnité supplémentaire de 1064 € environ, que le président a décidé de ne pas verser ce premier semestre 2016 ? Du coup, pas d’indemnités mais pas de MEHLHORN à la métropole, dommage !


Éric MEHLHORN fait les choses à l’envers

Il me tarde d’être à jeudi que les points 11 et 12 puissent être votés et que je puisse les déférer devant le Tribunal administratif. J’ai même reçu la « bénédiction » de Michel LEPRÊTRE, président de l’établissement public territorial, devant qui je défendais vendredi matin que j’allais me battre pour préserver la souveraineté de ma commune. Le Conseil municipal se prononce alors sur une compétence que MEHLHORN a déjà transféré seul illégalement en janvier…


Éric MEHLHORN manque encore à la Loi

L’article L.2121-7 du Code général des collectivités territoriales dit que « Le Conseil municipal se réunit au moins une fois par trimestre. » Éric MEHLHORN n’a pas réuni son Conseil municipal entre le 15 décembre 2015 et le 15 mars 2016, donc il n’a pas respecté le Code général des collectivités territoriales… S’il ne veut même pas voir son Conseil municipal une fois par trimestre comme la loi l’impose, où va-t-on ? Les Finances sont encore accouchées au forceps.


C’est tout le problème des cumulards : ils ont un emploi du temps infernal et ils priorisent donc ce qui est le plus intéressant pour eux. Mais est-ce le plus intéressant pour Savigny et pour notre bien commun ? À vrai dire, j’ai un peu du mal à comprendre quelle est la légitimité de MEHLHORN de siéger dans la commission de l’aménagement du territoire métropolitain quand il n’aménagera rien à Savigny… Enfin, on a dû le mettre là par défaut… pour changer…


Pièce jointe utile : les commissions métropolitaines des élus du Grand Paris

MGP-Del-1 001 MGP-del 001

MGP-Del-3 001

Publicités

Une réflexion au sujet de « Éric MEHLHORN le cumulard méprise la Loi, et le Conseil métropolitain en séchant sa commission »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Les autres élus des différentes assemblées doivent être très satisfaits des absences et donc de l’inaction d’Éric MEHLHORN. Pourquoi ? A la distribution des subventions, ils sont moins nombreux à se partager ces rondelettes sommes collectées auprès des contribuables dont nous saviniens sommes les pigeons de la plus belle espèce.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s