Le pitoyable spectacle des primaires de la droite et du centre

J’ai hésité dans le choix du titre de cet article tant les partis LR et UDI ne représentent ni la droite ni le centre. D’autant que le centre doit se prononcer lors de son congrès du 20 mars pour savoir s’il participe ou pas à cette primaire. Bref, j’ai mis un titre compréhensible pour parler de cette incompréhensible primaire à droite…

C’est déjà ce qu’on pouvait reprocher à la gauche mais de manière encore plus flagrante tant les courants à droite se ressemblent. Nous avons affaire à une dizaine (sûrement plus) de personnes qui veulent juste le pouvoir, et espèrent au mieux gagner en étant le plus populaire dans leur camp, au pire se faire remarquer comme VALLS et ses 5 %. Des égoïstes en somme.


La primaire n’est pas dans l’ADN de la droite

Traditionnellement, à droite, le chef s’impose de lui-même parce qu’il est celui qui en veut le plus. C’est par exemple CHIRAC dont le principal opposant Robert BOULIN est mystérieusement retrouvé mort noyé dans un étang. C’est Nicolas SARKOZY en 2006 désigné avec 98,09 % des voix en 2007 à l’issue d’une fausse primaire parce que tout le monde s’est retiré face à lui.


Divertir avant de retrouver les têtes d’affiches de 2012 ?

Peut-être JUPPÉ va-t-il réussir à prendre la place de SARKOZY ? Mais autrement, nous sommes partis pour retrouver les cinq même candidats en tête dans les résultats, et ça, c’est la garantie d’une abstention massive. Par conséquent, LR propose de détourner notre attention tout en nous distrayant en nous proposant un combat de cirque… À quand les autres partis ?


Peu de contestations dans les élections de chef de parti

Jusqu’à la primaire de 2014 dans laquelle SARKOZY fait 65 %, le chef de parti a toujours fait 80 % si ce n’est mieux (79 % pour JUPPÉ en 2002 ; 85 % pour SARKOZY en 2004). La candidature de Bruno LE MAIRE elle-même ne rassemble pas des pro-LE MAIRE mais principalement des anti-SARKOZY. Bref, à part Nicolas DUPONT-AIGNAN en 2002 et 2004, il n’y a jamais eu de duels.


Une primaire bloquée

Puisqu’il faut le soutien de 20 parlementaires (la règle ne dit pas de quel bord), de 250 élus (même question) et de 2500 adhérents, mais que cette règle ne s’applique pas aux partis satellites qu’il faut éliminer comme le Parti chrétien démocrate et si possible l’UDI, la liste des candidats sera finalement limitée. Bref, c’est une fausse primaire ouverte.


L’erreur du rassemblement trop tôt

Pour pouvoir gagner une élection, il faut savoir rassembler entre les deux tours y compris lorsqu’on se retrouve face au FN au risque du vote blanc ou de pas de vote du tout. Si on rassemble tout dès le premier tour (ce qui est logique dans une proportionnelle à un tour comme les européennes), on se retrouve tout seul au deuxième et à droite, c’est risqué.


L’inconnu du centre (Édit au 20 mars 2016 : l’UDI n’y va pas)

L’UDI devrait y laisser se peau dans la mesure où le parti est divisé entre une moitié de pro-MORIN et une moitié de PRO-LAGARDE et que MORIN ne rêve que de retourner avec les copains de LR tout en portant une étiquette centriste. Bref, MORIN veut participer pour un futur ministère et LAGARDE veut y aller seul pour se vautrer et sûrement éliminer la droite.


Les candidats déclarés (en attendant SARKOZY et peut-être ALLIOT-MARIE)

  • Jean-François COPÉ
  • Geoffroy DIDIER
  • François FILLON
  • Hassen HAMMOU
  • Alain JUPPÉ
  • Frédéric LEFEBVRE
  • Bruno LE MAIRE
  • Hervé MARITON
  • Nadine MORANO
  • Jacques MYARD
  • Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET
  • Jean-Frédéric POISSON

Un résultat prévisible ?

Si le vainqueur est encore inconnu, nous devinons que le deuxième tour se jouera entre SARKOZY et JUPPÉ. Toute la question reste de parvenir à anticiper les reports de voix de FILLON et de LE MAIRE qui devraient plutôt se porter sur JUPPÉ. La vraie chance pour SARKOZY est de l’emporter au premier tour (un peu comme Marine LE PEN si elle veut gagner un jour).


Un cirque affligeant

Quelles sont leurs différences ? Quasiment aucune. Comment peuvent-ils se foutre sur la gueule en public avec des arguments de bas étage en espérant faire croire qu’ils sont unis pour l’élection. C’est avec les mêmes conneries que CHIRAC a fait perdre GISCARD en 1981 et c’est pareil que le centre refera perdre la droite ou l’extrême-droite, la droite selon le vainqueur.


Quelles idées ? Quels programmes ?

On a compris que MARITON voulait abroger la loi du mariage pour tous. Mais les autres ? Sur l’économie, ils pensent tous la même chose. Sur le social, ils veulent juste faire avancer les sujets à des vitesses différentes. C’est d’ailleurs intéressant de voir le réactionnaire JUPPÉ des années 1990 devenir moderniste en 2016… NKM se présente juste comme femme et quadra…


Les Français veulent copier les Américains car ils sont jaloux de leurs primaires à coup de millions de dollars et de spots TV. Sauf qu’aux EUA, la place du programme est autrement plus importante que celle de la personnalité. En France, on transforme l’élection en concours de beauté en misant sur le rejet de l’autre et en négligeant le programme ; ce sera sans moi.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Le pitoyable spectacle des primaires de la droite et du centre »

  1. de la mata jeanpaul

    Ce sera sans toi ?

    Erreur de débutant cher Curé, la preuve t as des ambitions, pour 2020, démesurées me disent mes potes…Et quand on se réclame de la droite chrétienne comme toi on se doit de prendre parti …capiche ?

    Au fait si mon cher et adoré Sarko ne passe pas à la primaire au premier tour et si par miracle il serait battu au cas où …Y A DES CENTAINES SI CE N EST DES MILLIONS DE BIPÈDES DE DROITE QUI LEUR CRACHER ONT DESSUS….QUELS ABRUTIS DIRONT ILS ….amen !

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      C’est justement parce que j’essaie de me reconnaître dans une droite chrétienne que je ne supporte pas que des chrétiens puissent cautionner tout ce que fait la droite, y compris en mal.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s