Ces Français qui soutiennent malgré eux le « régime exclusif des partis »

Soi disant, les Français ne seraient que 3 % à avoir totalement confiance dans les partis politiques. Soi disant, les Français seraient 78 % à être prêts à voter pour un candidat qui n’appartiendraient pas à un parti politique. Mais comme avec les grandes marques, lorsque les Français seront seuls dans l’isoloir, face à leur conscience, ils finiront toujours par préférer un parti institutionnel, tel un réflexe pavlovien…

Rappelons donc ces quelques mots du général DE GAULLE retranscrits dans ses Mémoires de guerre (Le salut, 1944-1946) : « le régime exclusif des partis a reparu, je le réprouve. Mais, à moins d’établir une dictature dont je ne veux pas et qui, sans doute, tournerait mal, je n’ai pas les moyens d’empêcher cette expérience. Il me faut donc me retirer« . Je pense que les Français sont assez incorrigibles et ne retiennent rien de leurs erreurs passées quel qu’en soient les circonstances.


Oui, des candidats sont élus sans avoir besoin de partis

Véronique BESSE, Jean LASSALLE, Nicolas DUPONT-AIGNAN, Noël MAMÈRE, François DE RUGY, Jacques BOMPARD, René DOSIÈRE… Ces quelques députés seraient réélus dans leur circonscription avec ou sans le soutien d’un parti politique car ils sont soit actifs soit compétents soit populaires soit les trois. Toutefois, la plupart de ces personnes, au moins au début, ont eu besoin à un moment donné d’un parti qui les a mis en lumière.


À quoi servent encore les partis politiques ?

Globalement, les partis ont un rôle d’animation démocratique et de réflexion programmatique, un rôle de formation et de préparation à la gouvernance d’équipes et enfin un rôle institutionnel de pratiques d’investitures et de composition de majorités. Aujourd’hui, les partis ne tiennent plus ces rôles, les citoyens s’en rendent compte et expriment une méfiance. Malgré cela, les partis gardent un poids symbolique dans la société, qui réapparait aux élections.


L’échec actuel des partis politiques

1. Les partis ne pratiquent plus la démocratie en interne

C’est désormais le courant majoritaire qui est le seul à être respecté et suivi : chez LR, c’est la ligne SARKOZY. Au PS, c’est la ligne HOLLANDE-VALLS-CAMBADÉLIS. Au FN, c’est la ligne Marine. Dans ces trois partis qui comptent d’autres personnalités médiatiques qui proposent des programmes alternatifs, les lignes sont strictes et les autres voix sont étouffées.

2. Les candidats élus ne respectent pas les programmes

En 2007, SARKOZY a commencé par des actions qui n’étaient pas dans son programme. En 2012, HOLLANDE a clairement renié son programme sur l’Europe notamment. Il est depuis revenu sur ce qu’il avait promis et accompli comme les mesures de la loi DUFLOT. Pour 2017, le PS ne prévoit même pas de programme. Au FN, LE PEN dit le contraire de son programme…

3. Les partis ne savent plus former leurs cadres

Aujourd’hui, la plupart des politiques n’ont rien à dire et se contentent de suivre la consigne de leur parti. Pourquoi sont-ce toujours la même centaine de députés que l’on entend, et rarement les autres ? Pourquoi localement nos politiques ne répondent plus aux questions qui leur sont posées et se limitent à des attaques politiques de caniveau ?

4. L’échec des équipes gouvernantes

Gauche comme droite, les équipes actuelles ne savent pas comment agir face à la situation actuelle. Alors on change les ministres qui sont trop ou pas assez « techno(crates)« . Le nombre de condamnations de personnes aux responsabilités est ahurissant. Trop réclament du temps, se cachent derrière la communication, mais n’ont pas le courage d’aller plus fort et plus loin.

5. Investitures et majorités

Voilà donc à quoi servent encore les partis. Sauf que quelle que soit leur affiliation, ils se retrouvent ensemble, majorité et opposition, pour sur-intégrer l’Union européenne, pour réviser la Constitution et réduire les libertés individuelles. UDI et LR ou PS et PRG sont théoriquement différents, ils votent pourtant tout ensemble dans des rassemblements…


La catastrophe présidentielle

Chaque année, la défiance augmente et elle est dangereuse car les Français se sentent frustrés, et en ont marre de ce sentiment de déclassement depuis la désindustrialisation et l’échec du rêve socialiste en 1983. Le pouvoir exécutif ne peut rien pour relancer l’économie et l’emploi, alors au lieu d’expliquer les choses, il détourne l’attention sur le vilain FN, monte en épingle la déchéance de nationalité ou rebat les cartes par un remaniement…


Primaires et désillusions concrètes

Les élections primaires déroutent encore plus les cartes car on y vote pour un programme avec une ligne plus que pour une personne qui représentera le parti et ses sensibilités. HOLLANDE a gagné, adieu le programme social-démocrate de AUBRY. De fait, plus possible pour certains électeurs de certaines sensibilités de trouver leur candidat à l’élection régulière. Mais le pire est que même le gagnant ne respecte aucun programme (qu’il soit personnel ou partisan)…


Les Français continuent de voter pour les partis qui les rassurent dans le contexte de l’institution républicaine. Mais ils ne sont pas dupes que les partis ne les représentent plus et ils s’expriment en ce sens. Au moment du vote, la tentation de voter pour les alternatifs existe, mais comme on ne pourra jamais totalement savoir ce que fera quelqu’un qui n’est pas soumis à la bride d’un parti, on préfère jouer prudent et voter pour les mêmes. Une histoire sans fin…

Publicités

5 réflexions au sujet de « Ces Français qui soutiennent malgré eux le « régime exclusif des partis » »

  1. de la mata jeanpaul

    Passe par les gonzesses élues, et y’a pas que les élues en politique, tu plais bordel de bordel et en plus t’es fortiche politiquement, ça va plus vite pour y arriver…ensuite tu fais comme nombre d’entre elles, tu les lâches, tu vas ailleurs ou tu fais ton parti…point à la ligne !

    Quelle perte de temps, quel gâchis, bordel !

    Répondre
      1. de la mata jeanpaul

        Exact cher ami Olivier, t’es bien élevé, cultivé, agréable,cool,le visage poupin, le petit jeune homme paraissant timide, en fait le gendre idéal de toutes les mamans et des grands mères, n’obéissant pas aux censeurs frustrés et jaloux qui veulent m’exterminer sur ton blog, qui veulent fermer tes sujets au bout d’un moment ((( attention y’a des blogs qui se sont fait niquer ainsi …leurs modérateurs étaient des infiltrés qui éliminaient discrètement les gens sensés…du moins gênants leur politique,(encore que toi pour l’instant t’es à peu près tranquille)… soyons modestes, un arbitre qui aime les croyants mais pas les religions se doit de l’être quand même…quand même,  » mince  » quand même et le fair play alors …amen !…y’a plein de partis politiques qui font ça…des agences d’états aussi pour contrer les bipèdes qui disent que les tours ce sont les amerloques et les attentas kif , kif, etc…Je suppose que tu le sais ? … et en plus tu plais physiquement aux gonzesses d’Athis , mes copines anciennes aussi perverses que moi (imagine un peu ?), adorent les petits jeunots de ton genre, ça me fout les boules d’ailleurs, car t’es quelconque, fragile même, ça doit être ça qui les attire,)))… enfin toutes les valeurs des intellos soi disant, des bipèdes qui se la joue sur le net, souvent des pseudos en plus comme les lâches et les efféminés, même si la plupart d’entre vous pleurez pour un rien, comme les gamins, gamines des cours de récréation, portant même plainte pour du pipi de chat, etc…etc….etc…par contre dans l’adversité des prolos sans dents illettrés ou sur le terrain quand on les rencontre lorsque on fait de la politique vous n’oubliez jamais de venir avec vos gardes impériales, c’est ça être élu et avec l’avenir qu’on nous prépare comme la plupart des prolos survivent, un jour ou l’autre, chaque élu aura ses gardes personnelles tellement ça sera dangereux ce truc….on aura du mal à trouver des filles sur les listes, mais ça améliorera peut-être la situation politique car les efféminés se casseront aussi…VOUS VERREZ LES JEUNES !

        Autrement dit, t’as rien à foutre dans la politique…CASSES- TOI PAUVRE CURE !

        Je prierais quand même pour toi…va en paix mon fils…amen !

        Répondre
  2. de la mata jeanpaul

    Yes, ok amigo, on s en fout des partis politiques çomme tu le craches cher ami. ..Mais alors TU NE SERAS JAMAIS ÉLU , bordel de bordel !

    Quel GÂCHIS quand même. ..quand même, « mince « quand même !

    Sous la Commune tu aurais été le Roi de ton quartier sans que tu le demandes, et t aurais fini député si ce n est plus…Et comme à notre époque tous les représentants syndicaux serviles et lâches roulent pour eux et sont tous achetés ….t as aucune chance d être un jour le Maire de ton bled…Je prierais pour vous votre Grâce. ..allez en Paix. ..amen !

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Ainsi soit-il. Tu remarqueras que lorsqu’il y a quatre ans, on pouvait faire campagne aux cantonales devant 23 000 habitants, aujourd’hui, c’est 55 000. Et ça favorise qui ? Les partis.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s