Dernière semaine pour vous prononcer sur le PLU de Savigny-sur-Orge

L’enquête publique relative au Plan local d’urbanisme de Savigny-sur-Orge s’achève ce vendredi 19 février 2016 après la dernière permanence du commissaire enquêteur. Si plusieurs dizaines de Saviniens ont d’ores et déjà donné leur avis, généralement défavorable sur ce PLU, trop nombreux sont ceux qui ne se sont pas prononcés dessus et dont l’avis sera alors interprété comme « favorable sans réserve« .

En tout état de cause, la publicité municipale se sera réduit au minimum légal, dès fois que les Saviniens veuillent essayer de comprendre les choix de la majorité municipale qui sont en fait les choix des technocrates du service Urbanisme. En effet, toutes les discussions que j’ai pu avoir avec les élus ou leur rare avis relatif au PLU (qui se limite à préserver le pavillonnaire) montre leur méconnaissance profonde du sujet, qui prouvent qu’il n’y sont pour rien.


Un PLU très secret

Mis à part le fait que Éric MEHLHORN souffre d’un complexe d’infériorité et le régule par des accès de supériorité dictatoriale, désapprouvées par la Commission d’accès aux documents administratifs, beaucoup de documents n’ont été mis à la disposition du public que très voire trop tardivement, avec des données dépassées comme les études du Cabinet Codra datant de 2012 ou les documents cadastraux datant de 2011, qui ne sont donc plus toujours à jour…


Drôle de période pour réviser le PLU

Il est étonnant que le projet de PLU ayant été présenté le 20 mai, il ait fallu attendre le 23 septembre pour s’y mettre et le 14 décembre pour autoriser une enquête publique fixée le 29. Comme si tout avait coïncidé pour que le PLU relève finalement de l’Établissement public territorial, et que la Ville s’en débarrasse à un moment où elle pouvait encore effectivement dire et faire quelque chose… Pourquoi le dossier est-il donc si sensible à votre avis ?


L’avis défavorable du représentant de l’État

Ce projet a reçu un avis défavorable de la sous-Préfecture de l’Essonne qui tance Savigny qui ne prévoit pas de respecter ses quotas de logements sociaux. Ben oui, mais comme le maire de Savigny s’est engagé sur certains objectifs et qu’il ne les respecte pas dedans… On peut d’ailleurs se demander comment espère-t-il préserver le pavillonnaire tout en créant 1500 logements sociaux supplémentaires ? (Pour rappel, il y a 16 700 logements actuellement).

Logements-sociaux


Objectif 40 000 habitants !

Beaucoup de Saviniens arrivent en demandant qu’on leur explique ce qui est prévu. Comment faire court sans entrer dans les détails : le PLU n’a pour autre objectif que de densifier Savigny sans trop massifier la Ville pour répondre aux objectifs du SDRIF (Schéma directeur de la région Île-de-France). Donc de dépasser les 40 0000 habitants qui octroie un bonus dans l’indice des salaires des employés communaux qui poussent à la réalisation du projet.


Peut-on être plus de 40 000 Saviniens ?

Oui, mais ce ne serait pas raisonnable. Nous manquons déjà d’équipements culturels, sportifs, commerciaux pour 37 000 personnes, et nous voudrions en rajouter. Augmenter le nombre d’habitants ne résoudra pas non plus la question du stationnement. La question du logement n’est qu’une partie du PLU mais elle n’est pas suffisamment traitée, pensant pouvoir se régler indépendamment des autres questions de transports et de développement…


Ce Plan local d’urbanisme est un échec personnel pour Éric MEHLHORN qui n’aura pas su expliquer les enjeux de ce document. Certainement parce qu’il ne les a pas compris lui-même… Je ne pense pas que loger 6000 personnes de plus qui ne seront pas contribuables à Savigny et qui utiliseront les équipements (sans donc les financer), payés par les 69 % de contribuables actuels, est une décision de bon sens. Mais je n’ai pas voté pour lui, donc tant pis.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Dernière semaine pour vous prononcer sur le PLU de Savigny-sur-Orge »

  1. Jean-Marie CORBIN

    « Drôle de période pour réviser le PLU » => je relis l’article sur le PLU de Montgeron, commune chère à notre président du Conseil Départemental, François DUROVRAY, la chronologie est la même.

    Répondre
  2. de la mata jeanpaul

    Ah bon au 2 è tour t’as pas voté pour ton cher et adoré Mehl…ça alors ?

    Donc t’as léché le Guyard , un Socialo Exemplaire, la preuve …tu ne votes pas non plus pour le FN et pour ma chère et adorée Laurence…Vous vous êtes découvert Monsieur le Curé !

    C’est ce que disaient les élus de Droite de la mairie de ton bled…je pensais qu’ils avaient tord…ben non !

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      T’as toujours pas compris que j’avais voté blanc alors que je l’ai déjà écrit plusieurs fois ? Tu es un peu long à la comprenette… Et tu n’es pas très assidu à la lecture de mon blog.

      Répondre
      1. de la mata jeanpaul

        Excusez-moi votre Grâce mais je pensais qu’un Curé ne votait jamais blanc mais au contraire votait pour toutes les couleurs représentées dans la race humaine !

        Dieu , la Sainte Vierge vont vous faire la gueule, c’est évident et moi encore plus cher ami car en plus de m’en boucher un coin, vous allez me faire passer pour un bipède anti clérical auprès des petites mémées qui de temps en temps me demandent de les accompagner à l’église le dimanche matin et surtout de les attendre à la sortie( pendant que je picole dans les rades)considérant qu’à notre époque toutes les vieilles sont une cible de choix pour de nombreux petits jeunes des Técis qui pullulent à Athis et autour…et dire que ces mamies vous considéraient comme un Saint car vous me fréquentiez sur le net ( ben oui….vous pensiez à qui ? ) ?

        Je prierais donc aussi dimanche pour vous, en espérant que votre chère comprenette s’améliore…amen !

        Répondre
  3. Jean-Marie CORBIN

    Es-tu sûr que les personnes hébergées en logement social soient systématiquement non imposable sur leur logement ? De toute façon, l’impôt foncier reste pleinement à la charge du propriétaire, n’est-ce pas ?

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Non, pour preuve les propriétaires à Grand-Vaux de leur logement social. Avec le risque que les logements sociaux en accession à la propriété une fois achetés par leurs propriétaires ne soient plus considérés comme logements sociaux.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s