Savigny-sur-Orge n’a manifestement trouvé personne pour écrire ses bulletins municipaux

Pourquoi n’y a-t-il pas eu de bulletins municipaux pendant des mois à Savigny-sur-Orge ? Pour faire des économies, admettons mais non, puisqu’il y en a un nouveau qui vient de paraître pour trois mois (janvier-mars 2016). Parce que c’était une période d’élections ? Non, puisque MEHLHORN a rédigé une lettre sécuritaire pour inviter à voter PÉCRESSE. Alors pourquoi ? Parce qu’il n’y avait plus de journaliste à Savigny !

En effet, depuis le 04 août 2015, soit la parution du dernier bulletin municipal (comme si la personne en poste jusque-là avait claqué la porte ou été mise dehors), la Ville recherchait un journaliste/reporter pour écrire sa communication : « Nous faisons des choses, mais vous ne les voyez pas parce qu’on ne sait pas communiquer. C’est pas qu’on est incompétent, mais c’est comme le Gouvernement, on ne sait pas vous expliquer que ce qu’on fait est plein de bon sens... »


Le service communication sous l’autorité du cabinet du maire

C’est donc qu’ils sont tous aussi nuls les uns que les autres à la lecture du nombre incroyable de coquilles qu’ils ont laissé passer après avoir tous retravaillé ce dernier numéro… Il faut bien que la communication soit sous tutelle dès fois qu’elle se montrerait objective. Par exemple sur la dette (avec toutes les coupes, seulement 1,3 M € en moins) ou la rétrocession des compétences (en évitant de dire qu’on y laisse des plumes à plusieurs centaines de milliers €).


« Votre activité de Conseil des services municipaux »

Savigny est bien une technocratie dans laquelle les élus sont tellement incapable de quoi que ce soit qu’il demande au service communication de conseiller les services. Donc soit c’est pour truquer les images, faire du montage et donc de la propagande fausse ! Soit c’est qu’effectivement, il y a besoin d’un sang neuf pour expliquer aux services ce qui ne va pas dans leur fonctionnement ; des dysfonctionnements devenus normaux aux yeux des autres…


« La diversité et la spécificité des publics » : savoir parler aux vieux

Pour ne pas froisser trop la gauche, on va consacrer une page au secteur associatif et à l’environnement. Pour le reste, on parle à la droite dès fois qu’on parviendrait à reprendre des voix à l’extrême-droite avec le thème de la sécurité (on va armer la Police municipale qui n’aura pas plus le droit de se servir de son arme mais on va l’armer) et des finances (tout ce qu’on fait est génial et plein de bon sens, mais on ne vous dit pas tout parce que c’est trop compliqué).


L’identité de la Ville et la diversité des publics

Le bulletin nous propose une vision idéalisé de Savigny : où parle-t-on de la pauvreté existante à Savigny, de la vie dans les quartiers les plus défavorisés, des routes et des trottoirs qui ne sont pas refaits, des commerces trop absents où auxquels on ne peut pas se rendre à cause du stationnement, de l’enfance, de la jeunesse, de la culture, du sport… ? J’ai beau vivre à Savigny, je ne me reconnais pas dans ce document qui est une publicité mensongère.


Si le bulletin municipal, qui est un vrai document de propagande, vous rassure, c’est tant mieux pour vous. Si vous avez l’impression qu’il vous cache la réalité de la situation et ne vous parle pas de vos attentes (un mot sur la santé ou le cinéma), interrogez-vous et parlez-en.


Offre-SSO

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s