Critique du discours d’Éric MEHLHORN en hommage aux victimes des attentats de Paris (novembre 2015)

J’étais ce lundi 16 novembre 2015 à midi devant la salle des fêtes de Savigny pour la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats de Paris. Depuis trop longtemps, nos élites politiques nous anesthésient de discours creux qui favorisent les extrémismes. Celui d’Éric MEHLHORN n’échappe pas à cette règle. Discutons-en.

À Savigny-sur-Orge, l’union nationale n’est qu’une façade. Le maire ne prend pas la peine de faire chanter l’hymne national. Je croise plusieurs de mes opposants politiques : Audrey GUIBERT (FN), Laurence SPICHER-BERNIER (UDI), Nadège ACHTERGAËLE (LR) ; aucune ne me serre la main… Donc tout cela ne sont aujourd’hui que des mots qui ne sont pas suivis d’effets.


Le discours de MEHLHORN que je commente plus bas

Mesdames, Messieurs,

Dix mois après les attentats de janvier, nous voici à nouveau réunis pour exprimer collectivement notre solidarité à l’égard des proches d’innocents sacrifiés, et réaffirmer notre croyance dans les valeurs de la République. Notre croyance en la primauté de la République sur toute idéologie obscure car ce vendredi 13 novembre, la barbarie est monté d’un cran.

Plus qu’un symbole politique, Daech s’est attaqué à ce que nous incarnons, Daech s’est attaqué à chacun de nous dans la diversité de nos confessions religieuses, de nos opinions politiques, de notre place dans la société. Daech s’est attaqué à notre avenir, à la jeunesse et à la joie de vivre, ce que notre jeunesse incarne. La liberté et la tolérance les effraie.

Depuis trois jours, nous vivons avec un sentiment partagé. Celui d’une profonde tristesse pour les victimes innocentes de ces attentats : 129 morts, 352 blessés dont de nombreux sont encore entre la vie et la mort, et la révolte contre cette violence morale et physique, que nous impose depuis de nombreux mois les prédicateurs d’une haine qui ne connaît ni limite ni frontières. Notre réponse collective doit être unanime, ferme et surtout à la hauteur de la menace. Il n’y a pas de place aujourd’hui pour la cacophonie politique. La place est à l’action, à la lutte quotidienne contre la radicalisation sur le sol national comme à étranger.

Cette mission n’incombe pas seulement à l’État, et à ses services ou au Gouvernement. Elle est la mission de chacun : familles, associations, employeurs, collectivités et communautés. À travers cette minute de silence, nous réaffirmerons ce matin notre dignité, notre volonté d’aller de l’avant, de ne pas céder à la panique souhaitée par l’ennemi.

Nous honorerons la mémoire des innocents, nous adresserons notre compassion à l’égard des familles touchées. Ce midi, nous aurons une pensée particulière pour les familles des Saviniens meurtris par ces attentats.



Éric MEHLHORN le républicain

Que sont les valeurs de la République ? Qu’est-ce qu’Éric MEHLHORN connaît à la République lorsqu’il refuse de répondre aux questions de son opposition. C’est parce que depuis trop longtemps, nous tolérons que certaines lois démocratiques ne soient plus respectées que nous faisons le jeu des extrémismes. Commençons la République au Conseil municipal de Savigny !


Les « idéologies obscures« 

Chaque idéologie est aussi détestable ; il n’y a pas besoin d’opposer certaines qui seraient « obscures » à d’autres « lumineuses ». Quand Éric MEHLHORN coupe dans le budget de la culture et des associations, parce que c’est la consigne, donnée indirectement par François BAROIN, il fait de l’idéologie ! Et il est aussi réprimandable que les autres fous, d’une autre manière.


« La barbarie est montée d’un cran »

Il n’y a pas de gradation à la barbarie. HITLER n’était pas pire ou meilleur que STALINE. Les Israéliens qui colonisent la Palestine ne sont pas moralement plus défendables que les Palestiniens qui tirent des roquettes sur Israël depuis les quartiers populaires. La barbarie commence à Savigny-sur-Orge par le comportement antidémocratique de certaines personnes.


Le sens de ce que nous incarnons

Daech ne visait pas des symboles, des religions, des opinions politiques, des « places » dans la société : il visait des Français au hasard ! Des « croisés« , comme ils nous appellent, vivant dans le pays qui fait la guerre à leur organisation. Ne cherchons pas à humaniser l’attaque de Daech quand celle-ci était mécanique et déshumanisée au possible. Mais humanisons nos morts.


La question de la jeunesse

Daech s’est attaqué à notre présent ! Mais les terroristes aussi étaient des jeunes ! Non, les jeunes ne sont pas libres parce que les générations au dessus multiplient les lois stupides et inutiles. Non, ils ne sont pas tolérants car ils sont élevés dans une intolérance crasse qui leur impose de détester entre autres le FN, le nazisme, l’antiracisme… sans leur expliquer pourquoi.


Sommes-nous vraiment révoltés ?

Est-ce que le fait de se recueillir ou d’allumer une bougie nous révolte vraiment ? Que fait-on depuis des années pour tous ceux qui en Orient subissent les exactions de Daech ? Combien de morts encore faudra-t-il pour qu’on se décide à une intervention au sol ? Comme en janvier, nous sommes dans une condamnation morale lâche qui nous donne bonne conscience.


La différence doit pouvoir exister dans l’union nationale

À faire croire de manière très manichéenne qu’il n’y a que deux camps : le bien avec la République et le mal avec l’extrémisme, nous faisons le jeu du second. Car comme dans les années 1930, notre République se dégrade, se défigure, est mal représentée avec des personnes qu’elle protège comme MEHLHORN, et quand vient l’heure de choisir son camp…


La mission de chacun

Quelle mission a choisi Savigny-sur-Orge avec son budget primitif 2015 de renoncement ? Je pense pouvoir dire qu’il n’y avait assurément pas d’islamistes aux Sports-vacances ou à la Savinière ! Est-ce que partout où l’État se retire, nous ne laissons pas une fenêtre ouverte pour les extrémismes de tous bords ? Que la Ville commence par donner l’exemple !


Je m’arrête là en réaffirmant que face à la dictature totalitaire que veut nous imposer Daech, nous ne pouvons pas nous contenter des codes de dictature totalitaire que nous propose MEHLHORN. Les deux exemples sont parfaitement comparables. Commençons par balayer au Conseil municipal de Savigny avant de vouloir aller balayer Daech en Syrie !

Publicités

35 réflexions au sujet de « Critique du discours d’Éric MEHLHORN en hommage aux victimes des attentats de Paris (novembre 2015) »

  1. Ping : Sur la politique communautariste d’Éric MEHLHORN, défenseur des communautarismes | Le Savinien libéré

  2. Jean de la Lune

    OV écrit: « aucune ne me serre la main… Donc tout cela ne sont aujourd’hui que des mots qui ne sont pas suivis d’effets. »

    Aux dernières nouvelles, vous n’êtes pas un élu de la République (dont on aurait peut-être le devoir de saluer le « mandat »), mais un simple citoyen qui virtuellement crache à la figure de ces élus régulièrement, les méprise, les insulte voir éventuellement les calomnie sur ce blog (la Justice va donner son avis sur la question semble-t-il), il y a quand même une certaine cohérence à ce qu’ils vous expriment leur mépris en public en refusant de vous saluer – ce serait autrement des « faux-culs ».

    Comme le montre ce blog, cela ne sert pas à grand chose d’essayer de débattre avec vous, car vous refusez de reconnaitre vos erreurs factuelles manifestes. Pas très constructif.

    Vous les méprisez, ils vous méprisent et vous ignorent en retour. C’est probablement ce qu’ils ont de mieux à faire.

    Il faut bien reconnaitre que le débat politique ne volait pas bien haut à Savigny. Mais ce n’est pas votre blog qui améliorerait la situation. Bien au contraire, il tire le débat dans la fange nauséabonde avec des pseudos liens historiques et des amalgames sans aucune relation avec la vie locale.
    Nous devrions être presque gré à ces élus d’avoir la lucidité et le courage de refuser de vous suivre plus avant dans ce marigot qui ne nous mènera nul part (si ce n’est satisfaire votre ego et flatter votre orgueil).

    Comparez donc votre blog avec celui de Merigot. Il n’y a pas photo quant à la qualité des articles. Il y a moyen d’exprimer son désaccord sans tomber dans l’invective.

    Bon, on attend encore la copie de votre carte de presse, si vous êtes bien journaliste comme vous le prétendez.

    Répondre
      1. jules hachetelier

        Là vous marquez un point, je voulais cesser ces échanges inutiles mais votre remarque est tellement pertinente, les impolis,! pourquoi ne pas en faire part au Parisien,ils ne vous ont pas salué? Pour ma part j’en fais part à Peray Vaucluse et au secretaire genéral de l’ONU

        Répondre
          1. de la mata jeanpaul

            C’est qui cette Piaf ?

            Une politique ?
            Une Traître ?
            Pas une Ex quand même ?
            Une arnaqueuse ?

            Bordel de bordel tu nous metS l’eau à la bouche et résultat que dalle !

            SERAIS TU DEVENU TROUILLARD ?

            Répondre
      2. Jean de la Lune

        Ils ont visiblement touché un point sensible: vous semblez tellement en manque de reconnaissance!

        Vu le contenu de ce blog, ce n’est quand même pas vous qui allez donner des leçons de politesse et de courtoisie!

        Répondre
        1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

          Je témoigne simplement d’un fait qui prouve que l’union nationale n’est qu’une gageure. Si je suis aussi détestable, mes opposants seraient trop bons d’être aimable avec moi… OV

          Répondre
  3. gerars gradin

    Tres utile olivier vagneux
    pourquoi ne pas faire une recension (même si vous n’aimez pas le livre de jean estivill « les blancs il faut les manger crus « de l’Harmattan pour démasquer celui dont le frere de son oncle était l’espagnol rouge de l’affiche rouge arrêté par les flics de pétain, dont le pere dans l’armée francaise fut livré aux nazis par pétain et déporté à mauthausen ,qui lorsqu’il créa , SAVIGNY EGALITE,reçu les félicitations de leo Hamon ce grand résistant , gaulliste de gauche,ami de madame Lavit presidente d’honneur de Savigny Egalité , leo Hamon dont il est question dans le livre, et de tant d’autres….et reprendre ainsi une activite intellectuelle, peut etre envisager des etudes pour devenir journaliste .tout en detestant comme vous le dites m estivill ,ce qui est votre droit mais avec des arguments fondés et dignes d’un journaliste

    en trois ans apres tout avec le bac , , en travaillant c’est possible

    Répondre
    1. gerars gradin

      pourquoi ne pas organiser une signature du livre « les blancs il faut les manger crus »
      ..un debat pourrait être organisé ,vous expliqueriez que bachelier désirant devenir journaliste; vous avez décidé de prendre a bras le corps un livre pour les raisons qui sont les votres, je me charge d’en convaincre l(auteur

      Répondre
        1. jules hachetelier

          ET COMMENCEZ PAR EN OFFRIR UN EXEMPLAIRE A M .CORBIN IL SAURA AINSI CE QUE M ESTIVILL PENSE DE THOREZ ET DU STALINISME,et puis une foule d’autres choses….et puis ce sera mon dernier envoi, parce que la preuve est faite ,que tout ceci n’est que votre joujou d’enfant gaté, inscrivez vous a la fac, quand on pense a tous ces jeunes qui pour se payer des études travai
          llent dans des conditions épouvantables, et que vous, vous pouvez payer une taxe d’habitation 2000 euros et passer votre temps à importuner les employés territoriaux en les harcelant de demandes aussi bien inutiles que dérisoires dans leur motivation,

          Répondre
          1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

            Vous perdez vos nerfs, cher ami. Il faudrait d’abord faire dédicacer cet ouvrage par le maître. Qu’il demande donc à Éric de lui trouver un café comme il avait fait avec Laurence. OV

            Répondre
    2. de la mata jeanpaul

      3ans après le bac dis-tu le Gradin ?

      Tu nous ferais pas un complexe de supériorité toi …ça se soigne ce truc, bordel de bordel !

      Répondre
  4. gerars gradin

    puisque vous avez prouve par vos réponses que vous aviez tout inventé concernant la carriere de monsieur estivill qui selon vos premiers ecrits n’aurait travaillé devant des élèves que quelques mois, puis-c’était tellement, grotesque -17 ans a savigny, et que la réalite est que détache 5 ou 6 ans, il a enseigne 35 ou 37 ans, ne gagneriez vous pas a le reconnaitre ,sans aller jusqu’a lui faire des excuses qu’il ne vous demande pas,
    par contre ,les faire a cette oeuvre qu’est la CASDEN dont il a été pour l’Essonne le délégué (mazette 20000 enseignants qui lui font confiance dans ce département) et qui s’honore de reposer son action sur des bénévoles comme le fut monsieur estivill, en dehors de leurs heures d’enseignants

    Répondre
  5. gerars gradin

    je me même a votre échange sur mon professeur, vous allez écrire a tous les établissements dites vous, lesquels et ensuite vous dites que vos sources EN sont fiables, alors la , des faits , des dates, …ou alors ce site est un site de rigolo

    Répondre
    1. de la mata jeanpaul

      Site de Rigolo cher Gégé ?

      Au contraire, c’est du SERIEUX, la preuve , comme d’hab j’ai lancé un asticot et dans les minutes qui ont suivi, la phrase qui ne voulait rien dire d’un bipède qui depuis quelque temps me fait concurrence sur ce blog, fût immédiatement CORRIGEE…Nous avons adoré à Athis !

      Répondre
  6. Jean-Marie CORBIN

    Ce n’est pas dans ces circonstances que notre maire va se hasarder à tenir un discours qui a plus de personnalité et d’originalité que ceux qu’il tient habituellement. En ce mois de juin 1940, seul le général de Gaulle fut capable d’écrire et prononcer des discours alors que la France se trouvait dans une situation encore bien plus tragique. Mais, n’est pas le général de Gaulle, et n’est pas gaulliste qui veut …

    Répondre
    1. de la mata jeanpaul

      Cher Curé, t’as vu comme ils te matent certains d’entre eux…ou, la, la, la, ça craint, même le Melhlorn qui est doux comme un agneau dis-donc; JE M’INQUIETE ?

      Heureusement qu’il y avait du monde ce jour-là car je ne suis pas sur que tu serais revenu chez toi en bon état…MAIS QUE LEUR AS-TU FAIT bordel de bordel, cher Olivier adoré ?

      Le Général seul bipède capable de bien écrire ? Effectivement, surtout si on fait la comparaison ici avec la première phrase de ton cher pote le Monsieur Corbin qui adore cracher sur la prose des autres gus de ton blog…hé,hé !

      La plupart des Maires de France et de Navarre cher Curé n’ont pas fait chanter la Marseillaise…tu sembles oublier que t’es loin d’être le Maire de ton bled quand même…quand même,  » mince  » quand même, 2020 c’est très loin…non mais !

      3 Nanas qui ne te saluent pas…Est-ce possible ce truc, un beau gosse comme toi ?

      Normal qu’il évite les questions de l’opposition quelque fois le Melhlorn, la plupart sont des questions en retard de plusieurs mois, je dirais même des questions posées par certains élus de l’opposition faignéants, comme pour les élus qui se réveillent quand la Savinière, la Mjc , etc…sont exterminées ; ILS DORMAIENT AVANT CES ELUS-LA ? Qu’ils continuent donc…et toc ! De temps en temps le Maire de ton bled a des couilles, lui…Capiche cher Curé ?

      Ah bon y’a des barbares à Savigny ? T’as rien à craindre le Soldat Corbin est là maintenant avec les voisins vigilants, les flics, la police municipale, les caméras, les sympathisants et militants mouchards,etc…Savigny est une ville parée contre les terroristes…amen !

      Dictateurs les élus de Savigny…Curieux j’en connais qui rougissent quand on leur fait un compliment; ce sont des Tyrans de pacotille alors, non ?

      Répondre
  7. jules hachetelier

    je suis extrêmement,tdéçu de votre censure concernant les propos de ma compagne ancienne institutrice sur jean estiville, moi aussi j’ai enseigné , nous attachons beaucoup d’importance à cela, m estiville a bien enseigne 35 ou 37 ans ,pourquoi dire que quelques mois puis seulement 17 ans, ne pas savoir que apparemment quand il a debute(on doit avoir le même age) il n’ y avait pas deux academies, mais une , d’ile de france, c’est tellement facile a verifier ,pourquoi le salir?je ne partage pas toutes ses idees mais vous qui voulez devenir journaliste n empruntez pas une bonne voie ,faites donc un rectificatif, un mea culpa est toujours bien reçu et comme le dit ma compagne ,ou monsieur estivill ne vous lit pas ou il est bien généreux a votre égard, trop a mon sens

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Cher Monsieur, je n’ai absolument rien censuré et je n’ai rien dans mes « Indésirables ». Réessayez de me les envoyer svp.
      Pour le reste, ESTIVILL a-t-il enseigné 35 ou 37 ans ? Lui dit 35, je pense qu’il en sait quelque chose.
      Mais le statut de fonctionnaire détaché de l’Éducation nationale ou de « mis à disposition » permet de dire qu’on a enseigné sans qu’on se retrouve devant des élèves…
      PS : Je suis journaliste. Bien à vous. OV

      Répondre
      1. jules hachetelier

        je vous ai bien lu, ces derniers temps, m estiville , « planqué » dans une organisation peri scolaire, c’est bien ça votre propos ? il n’y a rien de honteux mais puisque ce n’est pas vrai et qu’il a toujours enseigné , il le dit lui meme, si ce n’est selon les source 5 ou 6 ans ailleurs ,pourquoi persister, parce que vous avez dit qu’on avait besoin de professeurs, mais jusrement il l’a été, 35 ou 37 ans, rectifiez ,vous commencerez votre profession dans l’honneur, je ne veux pas vous mettre en défaut mais ,n’abusez vous pas du titre de journaliste, stagiaire pour trier des annonces juridiques
        vous permet cette revendication,??je suis d’une vieille ecole qui aime ce qui est vrai et juste, …..sans juger

        Répondre
          1. jules hachetelier

            mais n’auriez vous pas du le faire avant d’affirmer qu’il n’avait a l’exception de quelques mois lamais enseigner devant des élèves, (c’est très grave) le faire avant;, vous etudiez pour devenir journaliste que vous apprend t on ?

            Répondre
              1. jules hachetelier

                vos sources? alors je sens que vous allez avoir des problemes avec l’education nationale, qui a ses fichiers, votre carriere a peine commencée dans le journalisme est bien mal partie, il me semble que vous vous enfoncez, vous avez le bac ,c’est bien etudiez maintenant ,vos parents ne le meritent ils pas.vous rendez vous compte ce que veut dire vos source si m estiville se fachait et vous faisait
                un proces, exister pour exister ,c’est votre objectif? reprenez vous , ne serait ce que pour vos parents

                Répondre
              2. gerars gradin

                et bien voila vous etes arrivé a vos limites: « vos sources » c’est un mensonge d’enfant gâté qui ne ne se rend plus compte de ce qu’il dit pour avoir raison:  » mes sources » vous rendez vous compte que tout a une limite, votre entreprise n’est qu’un jeu …apparemment m estvill méprise ce jeu , mais le jour ou le maire en aura assez vous devrez remballer votre joujou, car a sa place je vous aurais entrainé

                dix fois devant les tribunaux , mais helas c’est ce que vous voulez: exister, qu’on parle de vous (entre nous ficher la paix aux employés de la maire quand même, qui ont autre chose a faire

                Répondre
              3. de la mata jeanpaul

                Cher Curé je crois qu’avec Jules t’es mal barré !

                Moi aussi j’ai des SOURCES et ça m’étonnerait que tu connaisses certaines entités de la fonction publique…Je vais donc me renseigner et on verra si c’est Jules…LE JULOT ici, ça se sent d’ailleurs ce truc..hé,hé !

                Répondre
          2. de la mata jeanpaul

            Y’a 2 meilleurs moyens de savoir très vite …T’as pas d’amis chez les enseignants et les flics apparemment ?

            C’est pas bon quand on commence une carrière politique comme vous votre grâce…hélas !

            Répondre
    2. de la mata jeanpaul

      Cher Monsieur Jules je partage votre avis , l’Esti est un brave type, un exemple pour la jeunesse !

      Pourquoi un homme honnête et anti va-t-en guerre, généreux et simple comme lui, perdrait -il du temps à se laisser aller sur le net pour répondre à un jeune journaliste qui pense que Dieu et la Sainte Vierge existent…non mais ?

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s