Quand Robin REDA et ses amis partent à l’aventure de la métropole

Mardi 5 mai 2015, 21 h 06, je reçois un SMS sur mon portable « Je m’ennuie. Je rentre. Trop de langue de bois« . Robin REDA, champion local du parler-creux, est en effet à l’œuvre depuis plus d’une heure, entre méconnaissance de son sujet et volonté de dissimuler la vérité à ses concitoyens. Mais il y a un public qu’il ne trompe pas : celui du collectif savinien pour l’enfance.

Robin est-il autant que moi tourmenté par la question des législatives de 2017 ? Je pense que oui, dans la mesure où il n’a fait que montrer qu’il était le meilleur des UMP, par l’emploi répété de la première personne du singulier et une certaine tendance à ne pas passer la parole. Ce qui me sauve est sa langue de bois qui certes le rend moins clivant que moi mais ne passe auprès des électeurs les plus radicalisés, que je pourrais alors interpeller.

Frustré de ne pas avoir pu intervenir

Séance de victimisation : comme de par hasard, alors que j’ai commencé à lever la main vers 21 h 35, on a oublié de me donner la parole, et on a arrêté juste avant que je puisse poser ma question. Au cas où j’aurais pu être éloquent et marquer de ma présence… J’avais pourtant une question sur ce qu’impliquait le ralliement de Viry-Châtillon à la CALPE en terme économiques et financiers… Mais il ne faut pas parler des sujets qui fâchent… et qui prouvent l’impréparation de la CALPE…

L’inconscience de la CALPE sous Robin RÉDA

Car il faut rappeler que la CALPE en tant qu’entité a soutenu l’amendement au SRCI (schéma régional de coopération intercommunale) qui arrêtait l’exfiltration de Paray-Vieille-Poste vers la métropole du Grand-Paris au 1er janvier 2016 et le rattachement de la ville de Viry-Châtillon. Mais PERSONNE n’a cherché à savoir avant quels seraient les conséquences de cette intégration en termes de recettes, de dépenses, de transferts de personnels et de compétences, et surtout en transfert de dette (plus de 46 millions € en 2014)…

La vision rédienne : oublier le passé pour se jeter dans le futur

Robin RÉDA n’a, comme je le craignais, pas compris l’intégralité de l’article 12 de la loi MAPTAM (Modernisation de l’action publique territoriale et affirmation des métropoles). Il a présenté un calendrier incomplet ayant par exemple oublié une des réunions essentielles de la CRCI (Commission régionale de coopération intercommunale) à savoir celle du 12 février. Enfin, il prédit désormais le calendrier législatif et connait à l’avance ce qui va être voté. Il ne voit pourtant pas assez loin car le Sénat de droite, en deuxième lecture, va démolir le travail de l’Assemblée de gauche… J’espère l’insécabilité des agglomérations…

La CALPE absente

Je voulais poser ma question à Jacques PATAUT, car il est tout de même vice-président en charge des Finances et du Budget. Mais il n’était pas là comme pour Savigny, Nadège ACHTERGAELE, ni Claude MOREAU de Juvisy, ni les élus d’Athis-Mons (Charistine RODIER et Antoine GIUSEPPONE) qui font la gueule parce qu’ils veulent quitter au plus vite cette agglo un peu pourrie qui doit emprunter 12 millions € cette année pour boucler son budget. Et le nouveau DGS de dire que ce n’est pas grave… C’est sûr qu’on va bien pour cette homme (Laurent BACQUART) qui vient de Saint-Michel-sur-Orge où 69 % du budget va à payer du personnel communal…

Viry-Châtillon représenté

Le président des Lacs de l’Essonne, Laurent SAUERBACH, ancien attaché parlementaire de Jean MARSAUDON, était là. L’homme a été récemment nommé membre du cabinet du président du Conseil départemental, François DUROVRAY, et fait étrange, son ex-femme Coryne RINGOT à qui DUROVRAY avait promis une place depuis plusieurs mois l’a perdue… Je pense qu’il achète à l’UMP sa non-candidature aux législatives de 2017…

Langue de bois de Laurent SAUERBACH aussi

Donc à la fin, je vais le voir et je lui pose ma question sur Viry. « Si vous êtes pressé de votre mariage d’amour, je ne veux pas payer votre divorce« . Pour les compétences, il me répond que c’est la CLECT (Commission locale d’évaluation des charges transférées) qui se réunira en juillet (on s’en fout). Pour la dette, c’est Grigny qui en a une forte part (on s’en fout). Mais ce que va récupérer la CALPE ? Ce sera ajouté au tout (on s’en fout)… Donc rien n’était prévu ? Je sais pas.

En colère contre le collectif « Sauvons l’enfance de Savigny »

Outre qu’ils ont été hors sujets sur la plupart de leurs interventions, méconnaissant malheureusement la notion d’intérêt communautaire (on ne mutualise et on ne rationalise que ce qui est utile aux populations des cinq villes), ils m’ont pris à partie en me reprochant de ne pas leur transmettre ce que je sais. Mais les cocos, il faudrait 1. Commencer par me demander ce dont vous avez besoin. 2. Arrêter de cracher sur les politiques qui vous aident (notamment le PS).

La pauvreté des interventions

Entre donc le collectif qui ramenait tout à Savigny et les groupies juvisiennes de Robin, il y a eu quelques interventions pertinentes, principalement la dernière d’Alain VILLEMEUR (MODEM redevenu PS) sur les transports structurants de l’agglomération. Mais à aucun moment, on n’a parlé concret, ni finances, ni dette, ni personnel inutile. Paray a sinon fait savoir qu’il était mieux pour qu’il se casse mais qu’à aucun moment, ils n’étaient contre la CALPE (sauf pour bloquer la circulation des calpiens…)

Quand Bertrand GUILLERM me demande de pourrir Ludovic PIOT

GUILLERM

En montant à l’espace Jean-Lurcat de Juvisy, je suis interpellé par le directeur de cabinet de Robin REDA qui veut me parler de Ludovic PIOT, responsable du collectif. M. Bertrand GUILLERM est Conseiller municipal à Massy (ah, la consanguinité en politique)… Clairement, il veut que je lui en dise du mal, ce qui ne me dérange pas puisque je dis ce que je pense. Mais je trouve que c’est petit. Je retranscrirai les échanges que j’ai enregistré. Je trouve que cela fait un peu « pute politique » autrement…

Quelques éléments de la communication rédienne

Quand Robin REDA se fait dire par l’État qu’il n’en a rien à faire de son petit territoire, mais que bon il faudrait quand même lui laisser l’aéroport, Robin traduit par « nous sommes mal pris en compte par l’État« . Là, il a réussi son coup en montrant qu’il savait faire de la concertation (je ne sais pas l’avis de quel intervenant pourra servir à quoi que ce soit ni même être retenu mais bon…). Mais à part cela, il a fait du parler-creux et du parler-creux, et a confirmé ce que j’avais déjà écrit sur ce blog : il est opposé au raccordement du T7 à Juvisy…

Pléthore de moyens à la CALPE

La CALPE compte aujourd’hui un peu plus de 500 fonctionnaires. Si Robin n’est capable de trouver des caméras que pour filmer ses cérémonies de vœux, il a en tout cas du monde pour sa régie. Ils étaient quatre devant la console pour diffuser le power-point, régler le volume du micro et gérer l’éclairage si besoin. Plus tous ceux qui devaient faire passer le micro plus le service de sécurité d’au moins deux personnes qui s’est dépêché au premier signal des Saviniens en colère…


J’imagine que Robin doit quand même faire la gueule : Éric a gâché sa réunion en étant hué par sa population et en pourrissant la qualité des débats. Mais Éric s’en fout, tout lui glisse dessus comme cela en a toujours été. Car il a ses trois mandats, qu’il ne veut pas monter plus haut et qu’il s’en fout. Plusieurs me disaient hier « vivement 2020 ». Pas tellement, parce qu’il a de grandes chances d’être réélu puisqu’il ne fait rien, donc qu’il n’est pas clivant… Pauvre Savigny. pauvre CALPE.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Quand Robin REDA et ses amis partent à l’aventure de la métropole »

  1. Laurent Sauerbach

    J’ai rarement lu un tel monceau d’âneries reunies en un seul article ! Je ne vais pas ici faire la correction de tous les mensonges colportés par Vagneux, il en faudrait 10 pages. Je me contenterai d’indiquer que si je travaille bien au cabinet de François Durovray, je n’en suis absolument pas le directeur et que je n’ai en aucun cas pris le poste de Mme Ringot. Vagneux invente des révélations pour faire croire qu’il dispose d’informations cachées, alors qu’il ne fait que masquer ainsi son incompétence notoire (d’ailleurs justement sanctionnée par les électeurs saviniens) et satisfaire ainsi son égo démesuré. Lamentable,

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Renvoyons plutôt les lecteurs sur les comptes Facebook des principaux intéressés : ils pourront ainsi se faire leur propre opinion… Maintenant, il me reste à prouver que Laurent SAUERBACH aurait effectivement échangé une place de membre au cabinet de DUROVRAY contre une revendication légitime de candidat UMP aux législatives de 2017. OV

      Répondre
      1. RINGOT Coryne

        Vous êtes vraiment un grand malade !!!
        Comment peut on raconter autant de conneries en si peu de temps ???
        Je vous engage fortement à vérifier vos sources de renseignements avant de publier de telles inepties !
        Pour votre information personnelle, je n’ai jamais été directeur de cabinet auprès de François Durovray au Conseil départemental mais chef de son secrétariat particulier pendant 2 semaines avant de reprendre mon poste de chef de cabinet en mairie de Saint Michel sur Orge pour des raisons qui me sont propres.
        Donc rien à voir avec ce que vous avancez !

        Répondre
        1. de la mata jeanpaul

          Comment ça la fille…il est malade mon pote ?

          Et comment le sais-tu…t’es toubib aussi ?

          T’es bien une chef de cabinet toi, quel boulot pour toi ma pauvre fille, toute la journée empestée…fais gaffe à toi car question maladie ça se choppe vite dans ces trucs !

          Je prierais pour toi ma fille…va en paix…amen !

          Répondre
      2. de la mata jeanpaul

        Prouver ?

        Hum, hum…moi j’ai déjà du mal…alors toi c’est presque impossible !

        Quel intérêt de le savoir au fait c’est pas important ce truc, du PIPI DE CHAT, car en politique on n’arrête pas de se trahir, de se lécher le cul, de s’acheter,de prendre la place du pote qui devait l’avoir et maintenant avec les filles c’est pire qu’avant, tout le monde veut en avoir une, etc…t’as vu la Boutik comme il a fait élire un gus de droite Président de la Cale…hé,hé !

        Y’en a plein des exemples comme ça dans le 91…Seuls les militants qui se défoncent en fait, qui entendent ces mêmes élus cracher sur les élus d’en face méchamment sans arrêt lors des réunions, rencontres, débats, etc…pendant des années en plus….SONT COCUS !

        C’est ça la politique !

        Répondre
      3. de la mata jeanpaul

        Prouver ?

        Hum, hum…moi j’ai déjà du mal…alors toi c’est presque impossible !

        Quel intérêt de le savoir au fait c’est pas important ce truc, du PIPI DE CHAT, car en politique on n’arrête pas de se trahir, de se lécher le cul, de s’acheter,de prendre la place du pote qui devait l’avoir et maintenant avec les filles c’est pire qu’avant, tout le monde veut en avoir une, etc…t’as vu la Boutik comme il a fait élire un gus de droite Président de la Cale…hé,hé !

        Y’en a plein des exemples comme ça dans le 91…Seuls les militants qui se défoncent en fait, qui entendent ces mêmes élus cracher sur les élus d’en face méchamment sans arrêt lors des réunions, rencontres, débats, etc…pendant des années en plus….SONT COCUS !

        C’est ça la politique !

        Répondre
    2. de la mata jeanpaul

      Tiens donc c’est La Viry c’est Magique qui parle d’âneries et de petitesse en crachant sur mon cher et adoré petit curé de Savigny, futur élu qui exterminera un jour certaines crapules politiques qui se déshonorent…non mais !

      T’es mal placé pour l’ouvrir la Viry c’est Magique, car pendant plus d’un an sur le blog  » ESSONNE INFO « , t’as craché avec tes potes de la bande de Viry sur mes chères et adorées Françoise Briand et Simone Mathieu en vous planquant sous des PSEUDOS comme les faibles et les lâches évidemment, en les traitant d’ IMBECILES, de mamies et autres noms d’oiseaux et cerise sur le gâteau tu n’as jamais protesté et tu n’as pas dis à tes potes ensuite d’arrêter de cracher leur vomi d’insultes …bien au contraire ! Tu es l’hôpital qui se fout de la charité La Magie, la preuve !

      Que mon cher et adoré Olivier Vagneux se trompe ou pas, crache ou pas, etc…, etc…, etc…je m’en branle comme de l’an 40, car c’est toujours jouissant pour moi et d’autres potes de voir des individus comme toi et ta bande qui sont des bipèdes petits, trouillards de nature, lèches bottes, opportunistes, etc…et qui sous des pseudos crachent sur 2 filles ( qui n’ont jamais répondu en plus…quelle erreur…vous en avez eu de la chance quand même… ) se permettent de faire la morale à d’autres gus de mon entourage, alors que vous représentez LE DEGOUT !

      Heureusement pour vous comme le dis si bien mon pote Sonny Couturier de Viry que les 2 Demoiselles en question n’ont pas porté plainte à l’époque ( encore qu’avec les filles…tout est
      possible…hé,hé ? ), car toi et la plupart de ta bande de bipèdes mal élevés et trouillards de nature ne seraient pas aux commandes de la ville…CE SERAIT TA 2è BEREZINA LA VIRY C’EST MAGIQUE QUI SE PREND DE NOS JOURS POUR LE NAP…Pauvre fille, hélas !

      PS : Oui je suis vulgaire et j’adore employer un langage châtié avec les bipèdes de ton genre la magie…J’adore vous l’entendre dire ça m’excite…hé,hé !

      Répondre
  2. Jean-Marie CORBIN

    4 techniciens en régie plus 1 pour passer le micro. À l’image des nombreux élus des différentes communes siégeant à la CALPE, j’imagine que chaque commune apporte son technicien. J’avoue que j’ai du mal à trouver où se trouve les gains de productivité annoncés par la mutualisation des moyens communaux dans les communautés de communes. A propos, ces techniciens auraient au moins pu changer les piles du pointeur laser à Robin Reda, car le faisceau projeté était encore moins brillant que son orateur !

    Répondre
  3. de la mata jeanpaul

    Le populo qui a hué ton pote le Melhlorn c’était le peu de socialos qui croient encore aux chimères de la hollandaise…et qui ne savent pas que les boys de la hollandaise ont baissé toutes les dotations …qu’ils prennent donc la nationalité Russe…y’a plein de crèches et de MJC là-bas !

    Répondre
  4. de la mata jeanpaul

    500 fonctionnaires ? Et y’a combien de socialos là-dedans ?

    500 aussi je suppose ! Ils disent quoi au fait les patrons et élus de la Calpe et ceux des patrons et élus du conseil général de certains de leurs salariés qui arrachaient à une heure du matin leurs affiches en se foutant de leurs tronches avec des petits cris de puceaux pris sur le fait en étant filmés et mis sur le net…2 gonzesses et un mec ?

    Avec les socialos ils seraient déjà foutus à la porte …UN CAS D’ECOLE !

    Répondre
  5. de la mata jeanpaul

    Je n’ai pas rêvé, j’ai bien lu :  » Le Guillerm, un élu qui te demande de cracher sur le Piot…sans blague ?

    Soit c’est un sans dent illettré ce bipède-là d’élu, ou alors il était dans un état d’alcoolémie avancée…te cracher de dire du mal d’un mec…à toi…hé,hé ?

    Mais c’est le meilleur moyen de se faire avoir tout de suite…à la fin de la conversation j’aurais immédiatement téléphoné au Piot et je ne me serais pas gêné pour lui dire à cet élu mouchard et lâche de nature…j’aurais même envoyé la photo de sa tronche par tél…Momir sur un mec à un gus de ton genre, mais comment peut-on être aussi bête que cet élu-là le Guillerm bordel de bordel ?

    PUTE POLITIQUE…bravo t’as trouvé le mot juste pour le définir !

    Il en pense quoi ton pote Piot Piot ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s