Lettre ouverte aux conseillers municipaux de la majorité de Savigny-sur-Orge (budget 2015)

Savigny-sur-Orge, le 13 avril 2015

Olivier VAGNEUX

75, rue du Bicentenaire de la révolution française

91600 Savigny-sur-Orge

olivier@vagneux.fr

06-51-82-18-70

A : Nadège ACHTERGAËLE, Anne-Marie GÉRARD, Réjane MALGUY, Joëlle EUGÈNE, Laurence PINON-CHEVALLIER, Marie-Lucie CHOISNARD, Marie-France BELLIARD, Sylvie LAIGNEAU, Claude FERREIRA, Catherine CHEVALIER, Nathalie CAILLEAU, Véronique LABBÉ, Guilène DÉSIRÉE, Sandrine VIEZZI, Éric MEHLHORN, Jacques PATAUT, Daniel GUETTO, Christophe GUILPAIN, Sébastien BÉNÉTEAU, Bernard BLANCHAUD, Daniel JAUGEAS, Cyrille GEORGES, Romain PICON, Alexis TEILLET, Mathieu FLOWER, Jean-Charles HENRY, Franck BOUZIN, Nicolas FROGER

Objet : Lettre ouverte aux 28 Conseillers municipaux qui forment la majorité municipale de la Ville de Savigny-sur-Orge (envoyé par courriel sur les adresses de la Ville et sur les adresses personnelles que je possède)

Madame le Conseiller municipal, Monsieur le Conseiller municipal,

Ce soir, vous serez appelés à voter une proposition de budget 2015 qui vous est soumise à peine deux jours avant la date légale et obligatoire pour ce vote. Vous pouvez la refuser dans la mesure où elle résulte d’une procédure illégale puisque le débat d’orientation budgétaire de 2015 n’a pas eu lieu, tous les documents n’ayant pas été transmis en temps voulu aux conseillers municipaux. Le DOB du 10 mars 2015 est donc invalide d’un point de vue juridique.

Ce budget a été réalisé sans concertation puisque la commission municipale Finances n’a pas été réunie afin de discuter des coupes sombres que vous proposez. Par ailleurs, les mesures d’économies que vous proposez s’inscrivent clairement à l’encontre du programme en faveur de la Jeunesse sur lequel vous vous êtes fait élire. Vous même, je ne pense pas que personnellement, vous étiez tous au courant de ce qui a été annoncé par voie de presse ?

Pour être adopté, ce budget aura besoin de 20 voix. C’est à dire que si 8 d’entre vous votent « contre » alors il pourra être rejeté. Vous aurez alors soit deux jours pour le réécrire soit le Maire pourra demander un délai supplémentaire de 15 jours au motif que tous les documents n’avaient pas été fournis en temps voulu. Sinon nous passerons sous tutelle préfectorale et la Chambre régionale des comptes reviendra mener un audit en profondeur.

Depuis deux ans, je propose, dans mes différentes publications, des alternatives économiques et financières à une gestion qui vous dépassent manifestement. Puisque vous refusez d’en tenir compte, alors arrêtez de mentir à la population en prétextant que vous avez tout essayé. Reconnaissez plutôt que cela vous dérangerait d’adopter des mesures prônées par des Saviniens qui rejettent le système complice dont vous êtes les esclaves.

Ce soir, vous êtes face à une décision historique et la mémoire locale retiendra les noms de ceux qui refusant idéologiquement de réaliser des économies et de trouver des financements, ont préféré trancher au plus simple, au plus vif. Voulez-vous être de ceux-là ? Oui, vous aurez besoin de courage pour aller à l’encontre du parti qui vous offre le poste que vous occupez aujourd’hui. Mais si vous avez un peu d’honneur, alors vous n’en manquerez pas.

Dans les années 1930, la droite s’est montrée lâche en ne préparant pas la guerre, puis en la conduisant mollement, puis en réclamant la paix et enfin en votant les pleins pouvoirs au maréchal PÉTAIN. Voulez-vous que l’on puisse dire que vous ne valez pas mieux qu’eux ? Ne vous rendez-vous pas compte que vous ne faites que continuer la politique de Madame SPICHER-BERNIER, que vous êtes censé avoir combattu pendant votre campagne ?

Aujourd’hui, j’en appelle à chacun de vous, individuellement, sur la base de vos convictions citoyennes intimes et profondes. De l’amour que vous portez à cette ville et à son patrimoine. Du devoir que vous assumez envers cette jeunesse que vous voulez condamner à ne s’en sortir que si elle est soutenue financièrement, à l’heure où elle manque de plus en plus de repères. Aujourd’hui, ne soyez plus spectateur de la politique de votre majorité, devenez-en acteurs.

Ce soir, refusez le budget primitif exercice 2015 proposé par le Maire-adjoint en charge des Finances. Ce soir, votez CONTRE la délibération n°2 de l’ordre du jour du Conseil municipal du 13 avril 2015. Ce soir, faites entendre la voix des Saviniens qui vous ont élus et qui ne veulent pas de cette gestion. Écoutez la population savinienne qui vous demande de réorienter votre politique tandis qu’il en est encore temps.

Je vous prie d’agréer, Madame le Conseiller municipal, Monsieur le Conseiller municipal, l’expression de ma considération distinguée.

Olivier Vagneux

3 réflexions au sujet de « Lettre ouverte aux conseillers municipaux de la majorité de Savigny-sur-Orge (budget 2015) »

  1. Lalalere

    Bonjour, même si je ne suis pas d’accord avec le paragraphe un peu facile sur le maréchal Pétain, je suis OK avec tout le reste. Comment faire en tant que citoyen lambda pour faire remonter que les procédures n’ont pas été appliquées ?

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Ce soir après le vote du budget (qui je crains sera adopté faute de pouvoir proposer autre chose en deux jours et par peur de la tutelle préfectorale), en lançant une procédure auprès du Préfet justement pour vices de forme et vices de procédures. Un courrier argumenté devrait suffire pour bloquer toute procédure. Dans un premier temps.
      Le passage sur la droite des années 1930 est très facile mais terriblement efficace.

      Répondre
  2. de la mata jeanpaul

    Tu rêves trop cher Olivier, d’accord ou pas d’accord, ça passera comme une lettre à la poste ce truc, car quand on a la majorité dans un conseil municipal ou autres trucs du même genre on sait à l’avance qui l’ouvrira ou pas et à 95 % les élus suivent ce que le maire et ses potes importants autour de lui ont décidé…MEME SI C’EST DES CONNERIES……………………………………………………………………….Un cas d’école ton truc…hé,hé !

    De temps en temps y’a des adjoints qui se font virer de leur délégation mais ceux-là n’ont pas besoin de fric ou ont des principes…MAIS C’EST SI RARE !

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.