Observatoire de la campagne des départementales 2015 (Essonne : Savigny/Morangis/Wissous) – n°1

Alors que commence la trêve des confiseurs, petit tour d’horizon des candidatures déclarées ou en perspective pour les élections départementales des 22 et 29 mars 2015 en Essonne et sur le canton de Savigny-sur-Orge/Morangis/Wissous. La lutte s’annonce âpre puisque 45 % des électeurs se déplacent en moyenne sur le canton et qu’il faudra 4500 voix pour se maintenir au second tour.

I. Les cinq candidatures officialisées

1. Le FN – Nous savons seulement qu’Audrey GUIBERT sera titulaire sur le canton.

Sa force : la vague bleue marine

Sa faiblesse : le programme du FN

2. DLF – Nous savons seulement que Hélène BRUNG sera titulaire sur le canton

Sa force : La proximité du village gaulois yerrois qui résiste encore et toujours aux ennemis de la liberté (au sens de souveraineté)

Sa faiblesse : Hélène qui ? La jeune femme est arrivée sur le canton en août 2014…

3. L’UMP – Nous savons avec certitude que Éric MEHLHORN est titulaire sur le canton. Il laisse peu de doutes que Brigitte VERMILLET sera colistière principale.

Sa force : L’abstention des électeurs de gauche

Sa faiblesse : Son bilan nul, vide et insipide. Le trouverait-on sur son blog ? Dur sur neuf ans.

4. Le PS – Nous savons que Lydia BERNET est titulaire et que Pierre GUYARD est suppléant.

Sa force : Une candidate du crû, secrétaire de section du PS depuis un moment

Sa faiblesse : La division du PS essonnien entre pro-GUEDJ et pro-VALLS

5. Essonniens indépendants – Conduit par Maïa HAYWARD et votre serviteur – Sans suppléants qu’ils appelleront sur Morangis et Wissous.

Sa force : Les abstentionnistes

Sa faiblesse : C’est qui ? Ils sont indépendants mais à droite ou à gauche ?

II. Les candidatures à venir ?

PCF : Devrait former binôme avec le PS selon plusieurs sources

FDG-PG : Réfléchit encore

EELV : Henrique PINTO n’a pas répondu à notre question. Il doit attendre que le grand PS propose l’union de la gauche.

PRG : Les membres du PRG contactés attendent également le résultat des négociations départementales quant à l’union de la gauche.

UDI : A projeté une candidature mais devrait rentrer dans le rang lorsque M. MEHLHORN sifflera la fin de la récréation et son besoin de 4500 voix.

David FABRE : Hésite et attend la décision de son parti. Mais ne doutons pas qu’une candidature divers-droite ne fait pas peur à notre ami. Et que le camarade Jean-Christophe LAGARDE, vu ce qui se passe dans les fédérations UDI de Seine-saint-Denis et de l’Hérault, n’aura aucun mal à conserver notre combattant dans ses rangs, voire à le grader.

Richard TRINQUIER : À tenté de former binôme. Ne savons pas s’il y a renoncé.

Laurence SPICHER-BERNIER : N’en dit rien pour l’instant

LO : N’avons pas réussi à les contacter

III. La campagne

Elle commencera sérieusement après les vœux de la deuxième semaine de janvier.

D’ici-là, nous sommes intéressés pour que vous, lecteurs, nous communiquiez toute information en passe de faire progresser cette observatoire. En vous souhaitant de un joyeux Noël et de joyeuses fêtes. – L’équipe de l’observatoire de la campagne des départementales 2015 sur le canton de Savigny/Morangis/Wissous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s