Appelez-moi désormais VAGNEUX l’opposant

« Une opinion négative et sévère », telle est la conclusion de mon testing citoyen effectué ce samedi 20 décembre 2014 au matin en mairie de Savigny-sur-Orge. Mais plus dangereux pour la démocratie est cette question émanant du service Finances de la Commune : « Vagneux, l’opposant ? ». Donc les services de la Ville de Savigny-sur-Orge pratiquent une discrimination sélective en plus de refuser de faire leur travail en me répondant.

Il est neuf heures précises lorsque j’arrive en Mairie de Savigny-sur-Orge. Je suis alors très bien reçu à l’accueil par ma nouvelle interlocutrice préférée. Il faut dire qu’autrement, on trouve cette charmante dame aux tenues vives (manteau léopard généralement) qui tractait pour SPICHER-BERNIER en 2012. Ou cette autre dame dont je lis la détresse dans le regard dès qu’elle me voit arriver, prévenant mon interlocuteur par cette supplique : « Oui, c’est Monsieur VAGNEUX… »

Je demande à consulter trois éléments dans un premier temps :

1 – la lettre de mission de M. Franck PIFFAULT, élu MODEM à Vierzon dans le Cher, qui dans son audit financier achevé en novembre étaye les conclusions du rapport de la Chambre régionale des comptes pour l’exercice financier depuis 2008, paru quant à lui le 2 septembre 2014.

===> Elle est au service financier, et Mme GRUNDFELD, responsable de ce service n’est pas là ce lundi donc on ne peut pas me la donner ! Vive la hiérarchie administrative, bonne idée pour se rejeter les responsabilités.

2 – le budget primitif 2014 modifié par le budget supplémentaire voté lors du Conseil municipal du 30 juin 2014 et tenant compte des dernières délibérations modificatives votées lors du Conseil municipal du 2 décembre 2014.

===> M. DAVIN, en personne vient me le remettre. sauf que quand je l’ouvre, je constate qu’il s’agit du budget primitif 2014 tel que voté le 16 avril 2014 (et transmis en Préfecture le 30 avril 2014). ET ne tenant pas compte des corrections effectuées au correcteur typographique par la suite, dans la version que j’avais fait descendre au service de la Documentation, lors d’une précédente demande.

3 – le rapport de contrôle effectué par la Chambre régionale des comptes pour l’exercice financier 2008-2014, de 22 pages.

===> M. DAVIN me l’apporte en même temps que le budget primitif.


 

Entre ma demande initiale et la venue de M. DAVIN, il s’est écoulé 10 minutes au cours desquelles notre homme m’a photocopié gracieusement le rapport de la CRC. Je fais un petit tour dans le hall de la mairie et je me fais interpeller par le service des Affaires générales  :

– Eux : Vous avez un ticket ?

– Moi : Non.

– Eux : Vous devez prendre un ticket.

– Moi : Non, je n’en ai pas besoin.

– Eux : Ah, vous n’attendez pas pour nous.

– Moi : Non, j’attends M. DAVIN.

Je remarque au passage que le panneau énumérant les maires de la commune a été décroché. Vite, MEHLHORN doit être en train de faire graver son nom pour être sûr qu’il restera quelque chose de son mandat. SPICHER-BERNIER avait attendu quelques années après son élection pour le modifier.


 

Voyant M. DAVIN, je lui demande si nous pouvons prendre rendez-vous pour qu’il me communique en personne les listes électorales de la Commune, telles que transmises à la préfecture de l’Essonne après le 20 janvier 2014. Notre homme me demande d’écrire un courrier. je lui rétorque que j’en avais déjà écrit un en 2013 pour 2014.

Sur le coup, je ne pense pas non plus à ce courrier manuscrit dans lequel je demandais au Maire les statistiques de mariage à Savigny-sur-Orge depuis 2008. Bref, on ne sait pas ce que l’administration de notre Ville fait de nos demandes officielles… On se demande surtout quelle est la capacité de nos élus à suivre les dossiers administratifs.


Je consulte les documents apportés tout en prenant des photos. Alors que « Nul n’est censé ignorer la Loi », on me demande si j’ai le droit de faire des photos. Je dis que si je n’ai pas le droit, je suis prêt à recevoir les plaintes de la Ville de Savigny. C’est alors qu’intervient un fonctionnaire municipal qui dit d’une manière un peu forte que c’est juste une question.

Cet homme est celui qui m’avait empêché de rentrer au repas des Anciens combattants le 11 novembre 2013 alors que j’y avais été invité par les Médaillés militaires. Il reste une dizaine de minutes tout en me jetant régulièrement des petits coups d’yeux furtifs. L’excuse est qu’il vient boire le café avec sa collègue. À 9 h 25, on boit le café à la mairie de Savigny.


Je fais alors deux nouvelles demandes et je dis qu’il me serait plaisant qu’on m’apporte le rapport d’audit de 2009 réalisé par le cabinet de Michel KLOPPFER et j’en profite pour réitérer mon envie de consulter les budgets primitifs de 2014, avec modifications délibératives, comme il est possible de le consulter dans une mairie normale dans une ville normale.

Mon hôtesse appelle donc le service Finances qui ne peut pas me répondre car Mme GRUNDFELD, responsable du service n’est pas là. On prend donc mes coordonnées téléphoniques et on promet qu’on ne manquera pas de me rappeler normalement ce lundi 22 décembre 2014. (Enfin, cela si personne n’est parti en vacances d’ici-là, qu’on égare pas mon numéro ou que des consignes ne soient pas données en interne, par exemple par M. MEHLHORN, pour qu’on ne me reçoive pas…)

C’est fou le nombre de gens de la Mairie de Savigny qui doivent me rappeler…

À Savigny, ce sont donc les fonctionnaires qui font la Loi et se servent des élus comme de parapluies. Bien naïfs élus qui soit profitent de ce système soit n’ont pas mis les pieds à un seul Conseil municipal entre 2008 et 2014 et qui ignorent tout sur tout, sans aucune appétence de se dire qu’ils sont peut-être maintenant aussi au service des citoyens…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Appelez-moi désormais VAGNEUX l’opposant »

  1. de la mata jeanpaul

    Cher Olivier, mon service de renseignement m’a laissé une note qui dit ceci :  » Réponse à votre question sur le jeune journaliste qui excite certains élus et certains salariés de Savigny : Il ne les excite pas mais les terrorise plutôt et tous l’appellent : L’Emmerdeur !  »

    Veux-tu que je cite les noms des Bipèdes en question ?

    Désolè mais Dieu me surveille et les mouchards m’écoeurent, par contre tu peux toujours t’adresser aux voisins vigilants…y’en a même à la mairie !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s